Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Campo Stellae (Le champ des Etoiles)
  • Campo Stellae (Le champ des Etoiles)
  • : Je suis Pèlerine et Citoyenne d'un monde que je parcours en tous sens depuis des années. Par mes récits, croquis ou aquarelles, fictions, photos, carnets de voyages, je laisse ici quelques traces des mondes réels ou imaginaires que je traverse...
  • Contact

Vers Compostelle

Pour tout savoir sur
le Chemin de COMPOSTELLE,
cliquez sur le bouton :

 

 



pour suivre mon cheminement,
par le "CAMINO FRANCES" 
jour après jour,
choisissez les étapes
dans la liste ci-dessous :

Le 1er jour :
Monfort/Habas
Le 2ème jour :
Habas/Sauveterre
Le 3ème jour :
Sauveterre/ Saint-Palais
Le 4ème jour :
Saint-Palais/Ostabat
Le 5ème jour :
Ostabat
Le 6ème jour :
Ostabat/Bussunarits
Le 7ème jour :
Bussunarits/St-J-Pied-de-Port
Le 8ème jour :
St-Jean-Pied-de-Port/Hunto
Le 9ème jour :
Hunto/Roncevaux
Le10ème :
Roncesvalles/Viscaret
Le 11ème jour :
Viscaret/Zubiri
Le 12ème jour :
Zubiri/Pamplona
Le 13ème jour :
Pamplona/Uterga
Le 14ème jour :
Uterga/Lorca
Le 15ème jour :
Lorca/Estella
Le 16ème jour :
Estella/Villamayor
Le 17ème jour :
Villamayor/Los Arcos
Le 18ème jour :
Los Arcos/Viana
Le 19ème jour :
Viana/Navarrete
Le 20ème jour :
Navarrete/Najera
Le 21ème jour :
Najera/Santo Domingo
Le 22ème jour :
Santo Domingo/Belorado
Le 23ème jour :
Belorado/S-Juan-de-Ortega
Le 24ème jour :
S-Juan-de-Ortega/Burgos
Le 25ème jour :
Burgos/Hornillos
Le 26ème jour :
Hornillos/Castrojeriz
Le 27ème jour :
Castrojeriz/Boadilla
Le 28ème jour :
Boadilla/Carrion
Le 29ème jour :
Carrion/Calzadilla de la C.
Le 30ème jour :
Calzadilla/Sahagun
Le 31ème jour :
Sahagun/Calzadilla de los H.
Le 32ème jour :
Calzadilla/Mansillas
Le 33ème jour :
Mansillas/Leon
Le 34ème jour :
Leon/Villar de Mazarife
Le 35ème jour :
Villar de M./Hospital de Orbigo
Le 36ème jour :
Hospital de Orbigo
Le 37ème jour :
Hospital de Orbigo/Astorga
Le 38ème jour :
Astorga/Rabanal
Le 39ème jour :
Rabanal/Riego de Ambros
Le 40ème jour :
Riego/Cacabellos
Le 41ème jour :
Cacabellos/Vega de Valcarce
Le 42ème jour :
Vega/Hospital da Condesa
Le 43ème jour :
Hospital da Condesa/Triacastela
Le 44ème jour :
Triacastela/Sarria
Le 45ème jour :
Sarria/Portomarin
Le 46ème jour :
Portomarin/Palas de Rei
Le 47ème jour :
Palas de Rei/Ribadiso de Baixa
Le 48ème jour :
Ribadiso de Baixa/Santa Irene
Le 49ème jour :
Santa Irene/Santiago
Le 49ème jour (suite) :
Santiago de Compostelle
Le 50ème jour :
SANTIAGO DE COMPOSTELLA
Le 51ème jour :
Santiago/Negrera
Le 52ème jour :
Negrera/Olveiroa
Le 53ème jour :
Olveiroa/Finisterra

 

Et vous ?? d'où venez-vous ??

 

Locations of visitors to this page

 
Vers Compostelle
par la voie d'Arles
 

(récit à venir...) 

Vers Compostelle
par le "CAMINO DEL NORTE"

 (récit à venir...)  


Découvrez Dominique Bouvier!

Recherche

Les Mousquetaires de l'Art

Archives

21 février 2007 3 21 /02 /février /2007 14:16

IL

déambulait, désoeuvré, entre les parois ocres du SIQ... canyon qui mène au Trésor de la cité Nabatéenne de Pétra en Jordanie...

Quelques semaines plus tôt Bush avait déclaré la guerre à l'Irak. Comme des moutons frileux les touristes occidentaux avaient oublié momentanément cette destination hautement prisée depuis que les écrans cinématographiques avaient levé le voile sur la cité oubliée aux confins de la Jordanie.

Moi aussi j'avais rêvé, comme beaucoup d'autres, d'aller un jour sur les traces d'Indiana Jones. Mais au moment où le Moyen-Orient vivait des heures troublées par l'intrusion des américains en Irak, je vivais à Dubaï. J'ai pensé que c'était le moment d'aller là où les autres n'iraient pas compte tenu des circonstances.

Alors ce matin là, très tôt pour éviter la grande chaleur, je me suis faufilée, ébahie, au creux du canyon tracé par l'ancien lit du Wadi Moussa. J'ai rencontré "l'unique" (ce que signifiait son nom en arabe) qui se sentait bien seul ! Habituellement des milliers de touristes arpentaient le long chemin sinueux creusé à l'à pic des hautes parois de grès rose. Habituellement il voyait passer près de 2 à 3000 visiteurs par jour... Aujourd'hui nous n'étions qu'une poignée de curieux, un peu surpris d'être "seuls" dans ce spectaculaire défilé, étrangement silencieux...

"L'unique" prit le temps de s'assoir, de poser son arme sur le sol, de croiser les jambes et de me parler. Gardien d'une cité légendaire désertée par ses habituels admirateurs, "l'unique" me parla de sa famille, me questionna sur la mienne, s'étonna que je sois à la fois maman d'une gazelle africaine et d'une sirène aux cheveux blonds.

Et comme lorsque l'on prend le temps de se parler vraiment, nous avons convenu l'un et l'autre que lui le Jordanien, moi la Française, nous n'étions pas si différents.

Il faudra que je pense à remercier Bush...

Partager cet article

Repost 0
Published by Martine Réau-Gensollen - dans PORTRAITS sans noms
commenter cet article

commentaires

moriganne et honrius 26/02/2007 11:14

oui faudrait bien se parler plus souvent. Bisous et bonne semaine

mahina 23/02/2007 14:42

prendre le temps de se parler....sourire..

le bateleur 23/02/2007 00:38

Belle photographie et jolie rencontreouile pardadis est parfois pavé de mauvaises intentionsmerci M Bush

Valentine :0056: 22/02/2007 21:37

Ah ! Je comprends maintenant pourquoi tu es si souvent en Namibie !

isis 22/02/2007 10:11

il y a longtemps que je rêve de Petra ... mais même Bush n\\\'y suffira pas ... les rêves ,c\\\'est bien aussi ...