Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Campo Stellae (Le champ des Etoiles)
  • Campo Stellae (Le champ des Etoiles)
  • : Je suis Pèlerine et Citoyenne d'un monde que je parcours en tous sens depuis des années. Par mes récits, croquis ou aquarelles, fictions, photos, carnets de voyages, je laisse ici quelques traces des mondes réels ou imaginaires que je traverse...
  • Contact

Vers Compostelle

Pour tout savoir sur
le Chemin de COMPOSTELLE,
cliquez sur le bouton :

 

 



pour suivre mon cheminement,
par le "CAMINO FRANCES" 
jour après jour,
choisissez les étapes
dans la liste ci-dessous :

Le 1er jour :
Monfort/Habas
Le 2ème jour :
Habas/Sauveterre
Le 3ème jour :
Sauveterre/ Saint-Palais
Le 4ème jour :
Saint-Palais/Ostabat
Le 5ème jour :
Ostabat
Le 6ème jour :
Ostabat/Bussunarits
Le 7ème jour :
Bussunarits/St-J-Pied-de-Port
Le 8ème jour :
St-Jean-Pied-de-Port/Hunto
Le 9ème jour :
Hunto/Roncevaux
Le10ème :
Roncesvalles/Viscaret
Le 11ème jour :
Viscaret/Zubiri
Le 12ème jour :
Zubiri/Pamplona
Le 13ème jour :
Pamplona/Uterga
Le 14ème jour :
Uterga/Lorca
Le 15ème jour :
Lorca/Estella
Le 16ème jour :
Estella/Villamayor
Le 17ème jour :
Villamayor/Los Arcos
Le 18ème jour :
Los Arcos/Viana
Le 19ème jour :
Viana/Navarrete
Le 20ème jour :
Navarrete/Najera
Le 21ème jour :
Najera/Santo Domingo
Le 22ème jour :
Santo Domingo/Belorado
Le 23ème jour :
Belorado/S-Juan-de-Ortega
Le 24ème jour :
S-Juan-de-Ortega/Burgos
Le 25ème jour :
Burgos/Hornillos
Le 26ème jour :
Hornillos/Castrojeriz
Le 27ème jour :
Castrojeriz/Boadilla
Le 28ème jour :
Boadilla/Carrion
Le 29ème jour :
Carrion/Calzadilla de la C.
Le 30ème jour :
Calzadilla/Sahagun
Le 31ème jour :
Sahagun/Calzadilla de los H.
Le 32ème jour :
Calzadilla/Mansillas
Le 33ème jour :
Mansillas/Leon
Le 34ème jour :
Leon/Villar de Mazarife
Le 35ème jour :
Villar de M./Hospital de Orbigo
Le 36ème jour :
Hospital de Orbigo
Le 37ème jour :
Hospital de Orbigo/Astorga
Le 38ème jour :
Astorga/Rabanal
Le 39ème jour :
Rabanal/Riego de Ambros
Le 40ème jour :
Riego/Cacabellos
Le 41ème jour :
Cacabellos/Vega de Valcarce
Le 42ème jour :
Vega/Hospital da Condesa
Le 43ème jour :
Hospital da Condesa/Triacastela
Le 44ème jour :
Triacastela/Sarria
Le 45ème jour :
Sarria/Portomarin
Le 46ème jour :
Portomarin/Palas de Rei
Le 47ème jour :
Palas de Rei/Ribadiso de Baixa
Le 48ème jour :
Ribadiso de Baixa/Santa Irene
Le 49ème jour :
Santa Irene/Santiago
Le 49ème jour (suite) :
Santiago de Compostelle
Le 50ème jour :
SANTIAGO DE COMPOSTELLA
Le 51ème jour :
Santiago/Negrera
Le 52ème jour :
Negrera/Olveiroa
Le 53ème jour :
Olveiroa/Finisterra

 

Et vous ?? d'où venez-vous ??

 

Locations of visitors to this page

 
Vers Compostelle
par la voie d'Arles
 

(récit à venir...) 

Vers Compostelle
par le "CAMINO DEL NORTE"

 (récit à venir...)  


Découvrez Dominique Bouvier!

Recherche

Les Mousquetaires de l'Art

Archives

13 juin 2014 5 13 /06 /juin /2014 17:05

Recette des petits cannelés bordelais

 

 canneles2.jpg

Ingrédients

 

50 cl de lait

1 gousse de vanille

50 g de beurre

 

100 g de farine

250 g de sucre en poudre

2 œufs entiers + 2 jaunes

1 c à soupe de rhum (facultatif)

1 pincée de sel

 

 

 

Verser le lait dans une casserole, ajouter le beurre et la gousse de vanille fendue et mettre à bouillir. Eteindre dès que le beurre est  fondu et le lait bouilli.

 

Pendant ce temps verser la farine dans un saladier avec le sucre, mélanger, puis incorporer les 2 œufs entiers et les 2 jaunes, bien mélanger puis verser dessus le lait bouillant. Vous aurez au préalable gratté la gousse de vanille pour en extraire les petites graines que vous ajoutez également dans le mélange. Puis ajouter une cuillérée de rhum.

 

Vous devez obtenir une pâte qui ressemble comme une sœur à une pâte à crêpes, fluide mais pas trop liquide ni trop épaisse. La laisser refroidir, puis la placer au réfrigérateur au moins une heure (une nuit c’est mieux mais pas indispensable).

 

Préchauffer le four à 250°.

 

Verser la pâte dans les moules à cannelés (spécifiques pour une bonne réussite de la recette) que vous aurez pris soin de bien beurrer. Les moules  classiques sont en cuivre alimentaire mais on les réussit très bien avec des moules en plastique spécial cuisson et surtout on les démoule plus facilement.

 

Les enfourner à 250° pendant 10 minutes, puis réduire la température du four à 180° pour 50 à 60 minutes de plus. Surveillez la cuisson car d’un four à l’autre la durée de cuisson peut varier.

 

Vos cannelés seront à point s’ils sont bien dorés (et même légèrement caramélisés) et s’ils ont l’intérieur bien moelleux.

 

Vous aurez peut-être plusieurs essais à faire pour réussir parfaitement vos cannelés, mais le jeu en vaut la chandelle. Pour ma part il m’a fallu 5 ou 6 essais avant de parvenir à une cuisson top du top !

 

Allez bonne chance ! et régalez-vous…

Repost 0
Published by Martine, Pèlerine et Citoyenne du Monde - dans Recettes gourmandes...
commenter cet article
13 décembre 2013 5 13 /12 /décembre /2013 11:18

Bientôt les fêtes, c'est le moment où jamais d'égayer vos soirées en famille ou entre ami(e)s en dégustant cet Irish Coffee dont je vous livre ma recette aujourd'hui. C'est mon cadeau de Noël à tous ceux qui auront eu la gentillesse de venir visiter ces pages.

 

irish-coffee.jpg

 

Ingrédients :

 

- du café bien fort et juste passé, non sucré et en quantité suffisante pour remplir chaque verre au tiers de sa hauteur,

- de la crème fraîche, fouettée,

- du sucre en morceaux

- du whiskey (whisky irlandais)

 

Pour les verres, utiliser plutôt des flûtes à champagne ou des verres hauts et étroits.

 

Verser le whiskey dans une casserole. Pour la quantité, compter un demi verre par personne (il en restera un tiers lorsque le whiskey aura absorbé le sucre et qu'un peu d'alcool se sera évaporé),

 

Verser le sucre (3 morceaux n° 4 par verre) dans la casserole avec le whiskey et mettre à chauffer à feu vif jusqu'à ce que le sucre soit absorbé complètement, tout en remuant doucement la casserole d'un mouvement circulaire, attention aux projections ce qui aurait pour effet d'enflammer l'alcool et ce n'est pas l'objecif !

 

Verser la crème fraîche dans un grand bol et battre avec un fouet, vigoureusement pour la faire "mousser".

 

La présentation :

 

- Verser le mélange whiskey sucre au fond de chaque verre, sur un tiers de la hauteur.

- Puis verser très doucement le café en penchant le verre pour que le café ne se mélange pas avec le whiskey, oui oui c'est possible, c'est une question de densité des deux liquides.

 

- Enfin, terminer en chapeautant l'ensemble de quelques cuillérées de crème fouettée posée délicatement à l'aide d'une petite cuillère. Ne pas hésiter à battre la crème à nouveau au fur et à mesure du remplissage de chaque verre. JE N'AI PAS DIT DE BATTE LA CREME DANS LE VERRE !

 

Si vous suivez mes recommandations à la lettre vous obtiendrez le résultat que vous pouvez voir sur ma photo. Allez, bonne dégustation et JOYEUSES FETES

Repost 0
Published by Martine, Pèlerine et Citoyenne du Monde - dans Recettes gourmandes...
commenter cet article
4 décembre 2009 5 04 /12 /décembre /2009 11:56
Une recette simplissime et délicieuse pour une entrée marine pleine de saveurs !

COQUILLES SAINT-JACQUES au vinaigre balsamique et au parmesan

saint jacques balsamique parmesan large recette 


INGRÉDIENTS (pour une personne)

3 grosses noix de saint-Jacques
4 c. à soupe de vinaigre balsamique
1/4 de c. à café de sucre
1 c. à soupe d’huile d’olive
 copeaux de parmesan frais
sel, poivre


Epongez les noix de saint-jacques et huilez-les sur les deux faces.
Salez-les et poivrez-les.
Faites chauffer une poêle sur feu vif et faites-y dorer les noix de saint-jacques, 1 mn sur chaque face. Réservez au chaud.

Versez le vinaigre et le sucre dans une casserole et posez-la sur feu doux.
Laissez cuire jusqu’à obtention d’un jus épais et parfumé : cela prend 1 mn au maximum.

Disposez les noix dans une assiette et  nappez-les de sauce balsamique.

Parsemez de parmesan et servez ces noix de saint-jacques accompagnées d'une salade de roquette ou d'un mesclun sur lequel vous aurez versé un trait d'huile d'olive, un peu de jus de citron et une pincée de fleur de sel.

source : Elle cuisine


Repost 0
Published by Martine, Pèlerine et Citoyenne du Monde - dans Recettes gourmandes...
commenter cet article
2 décembre 2009 3 02 /12 /décembre /2009 19:44
A l'heure de l'apéritif,
à servir en amuse-bouches dans de petites cuillères...


ces "Bouchées de Saint-Jacques aux épinards et à la noix de coco"

apporteront une note de fraîcheur et raviront vos invités


 

Pour 4 personnes

Ingrédients :

 

* 16 noix de Saint-Jacques

* 16 feuilles d'épinard frais

* 1 filet d'huile d‘olive

* Sel et poivre

* 16 piques

 

* Pour la vinaigrette :

* 2 c à soupe d'huile d'olive

* 1 c à soupe de noix

* de coco râpée

 

Préparation

 

Laver et essorer les feuilles d'épinard. Saler et poivrer. Préparer l'assaisonnement en mélangeant l'huile avec la noix de coco râpée.

Dans une poêle, faire revenir les noix de Saint-Jacques avec l'huile d'olive, 2 min de chaque côté. Saler et poivrer.

Entourer chaque noix de Saint-Jacques d'une feuille d'épinard et les piquer pour qu'elles tiennent.

Les disposer ensuite dans un plat et servir accompagnées de la sauce à la noix de coco.

 

 

Repost 0
Published by Martine, Pèlerine et Citoyenne du Monde - dans Recettes gourmandes...
commenter cet article
2 décembre 2009 3 02 /12 /décembre /2009 00:00
Comment ouvrir une coquille Saint-Jacques ?

Facile quand on vous le montre en vidéo !




Quand on sait que le prix d'un kg de coquilles Saint-Jacques (avec leur coquille) tourne autour de 4 à 5 euros et le prix des Saint-Jacques toutes décortiquées et prêtes à l'emploi tourne plutôt aux alentours de 20 à 25 euros, vous aurez peut-être envie de vous faire plaisir moins cher ! Maintenant que vous savez les ouvrir, vous n'avez plus de raison de vous en priver...

Repost 0
Published by Martine, Pèlerine et Citoyenne du Monde - dans Recettes gourmandes...
commenter cet article
11 août 2009 2 11 /08 /août /2009 21:37
Essayée dernièrement lors d'une petite soirée estivale et privée, la surprenante et envoûtante recette d'un cocktail qui allie les bulles, le coulis de framboise et le parfum subtil de la violette...


les ingrédients pour 4 personnes :


- 1 litre de crémant d'Alsace ou similaire (réfrigéré quelques heures à l'avance)

- 250 g de coulis de framboise (surgelé)

- 25 cl (un verre) de sirop de violette


Verser le tout dans un grand saladier, bien mélanger, puis servir individuellement, dans un verre à cocktail et ajouter un ou deux glaçons juste au dernier moment (le faire au moment de la réalisation ternirait la couleur du cocktail).









Voir aussi :   
  ou encore :    et aussi : 
Repost 0
Published by Martine, Pèlerine et Citoyenne du Monde - dans Recettes gourmandes...
commenter cet article
17 mars 2009 2 17 /03 /mars /2009 19:58

RECETTE DE MA BLANQUETTE DE VEAU "A L'ANCIENNE"




Il vous faudra (pour 4 personnes) :

1 kg de veau (dans la noix ou le quasi), coupé en gros cubes
1 gros oignon piqué de 4 clous de girofle
2 carottes
1 bouquet garni (branche de thym, feuille de laurier), poivre en grains
12 petits oignons grelots
2 cuillères à soupe bombées de farine
1 oeuf
50 g de beurre
1 tasse de crème fleurette
1/2 jus de citron
1 branche de persil
1 cube de bouillon de boeuf


Dans une grande cocotte en fonte, mettre une cuillère à soupe d'huile de tournesol ou de colza et ajouter les cubes de viande, le bouquet garni, faire revenir légèrement tous les morceaux (si vous voulez une blanquette très blanche, ne pas faire dorer la viande), ajouter également les deux carottes coupées en rondelles, le gros oignon pelé et grossièrement coupé, le cube de bouillon de boeuf et couvrir d'eau tiède à hauteur (c'est-à-dire jusqu'au-dessus de la viande), un peu de gros sel, quelques grains de poivre, et laisser cuire à feu doux jusqu' à ce que la viande soit bien cuite et très tendre... (au moins 1h 30). Surveiller la cuisson, ajouter un peu d'eau si nécessaire.

Pendant ce temps,  faire confire les oignons grelots pelés dans une poêle avec un peu de beurre et d'huile, tout doucement.

Lorsque la viande est cuite, la sortir de la cocotte avec une écumoire et la garder au chaud dans le plat de service (soupière).

Préparer la sauce :

Dans une casserole, mettre le beurre, le faire fondre doucement, ajouter la farine en une fois, mélanger au fouet pour obtenir une pate homogène puis, peu à peu, verser avec une louche le bouillon que vous aurez prélevé (en le filtrant), tout en fouettant pour éviter les grumeaux. Procéder en plusieurs fois et utiliser tout le bouillon. La sauce doit être fluide, ni trop épaisse ni trop liquide....

Hors du feu, ajouter une tasse de crème fleurette, un oeuf cru entier, bien mélanger au fouet.
Arroser la viande avec un demi-jus de citron. Verser la sauce brûlante sur la viande, ajouter les oignons grelots bien confits, sur le dessus, ainsi qu'une poignée de persil ou de cerfeuil hâché...

et déguster...

Je sers la blanquette, soit avec des pommes de terre que je rajoute dans la cocotte 15 minutes avant la fin de la cuisson, soit avec un riz blanc nature... au choix !
Repost 0
Published by Martine, Pèlerine et Citoyenne du Monde - dans Recettes gourmandes...
commenter cet article
1 février 2009 7 01 /02 /février /2009 18:26

Histoire du Cocktail "Singapore Sling"

Recette crée en 1913 par Ngiam Tong Boon

Beaucoup de variantes existent mais l'originale est celle publiée ici. Le Singapour Sling a été inventé en 1913 par "Ngiam Tong Boon", barman du Long Bar au légendaire Raffles Hotel de Singapour. Son nom d'origine était "Straits Sling" et était destiné aux femmes. La recette est tombée en désuétude jusqu'à se faire totalement oublier en 1930.

C'est en 1936 que le personnel décide de reconstituer la recette, rendant ainsi hommage à M. Ngiam. Basés sur les souvenirs et les notes manuscrites d'anciens barmans, elle adopta son nouveau nom "Singapore Sling". La recette est présente depuis 1940 dans la carte des Cocktails de l'hôtel.

En 1990, un réalisateur de cinema grec "Nikos Nikolaidis" réalise le film "Singapour Sling", aidant le Cocktail à se faire connaître. Depuis, le Cocktail a un succès grandissant. Le Singapour Sling est même disponible sur tous les vols de lignes aériennes de Singapour, sur toutes les classes de voyage.

Voici donc la recette de ce cocktail légendaire :

Préparez la recette du Cocktail Singapore Sling directement dans le verre. Presser un demi citron vert au dessus des glaçons et jetez le. Ajouter les ingrédients :
- 4 cl de gin
- 2 cl de liqueur de cerises
- 1 cl de sirop de grenadine
- 0,5 cl de liqueur d'orange (triple sec, cointreau ou grand marnier)
- 3 cl de jus de citron (vert ou jaune)
- 8 cl de jus d'ananas
- 0,5 cl de bénédictine
- un trait d'angostura bitter

Remuer et compléter d'eau gazeuse. Servir dans un verre de type "tumbler".

Décorer avec une tranche d'ananas et une cerise confite. Sur la photo, on me l'a servi avec une tranche de citron... ce n'était pas au Long Bar du Raffles, mais sur le River side de Clark Quay.

A consommer avec modération !


Repost 0
Published by Martine, Pèlerine et Citoyenne du Monde - dans Recettes gourmandes...
commenter cet article
2 janvier 2009 5 02 /01 /janvier /2009 15:32

Recette de la couronne des Rois "landaise" !



Autrefois, dans les Landes, pour l'Epiphanie, on faisait une plus grande quantité de pâte à pain, on mettait le surplus de pâte de côté, on y ajoutait du sucre et cela devenait la couronne des rois...

Aujourd'hui la tradition continue, même si la couronne est devenue une friandise un peu plus élaborée qu'autrefois, un petit peu délicate à réaliser, elle reste néanmoins très appréciée de tous, d'autant plus si vous l'offrez avec amour !

Nombre de personnes : 4

  • 650 g de farine

    180 g de beurre

    100 g de sucre

    4 oeufs

    1 cl de vanille liquide

    1 fève

    12,5 cl de lait

    2 c. à s. d'armagnac

    2 c. à s. de fleur d'oranger

    2 c. à s. de rhum

    23 g de levure de boulanger

    5 g de sel

    50 g de grains de sucre candi

    Préparation : 20min
    Cuisson : 20min
    Repos : 5h0min
    Temps Total : 5h40min

  •  
  • Ustensiles :
  • 1 bol
    1 jatte
    1 moule à baba antiadhésif
    1 pinceau
    1 robot avec embout à pétrir
    1 torchon

    Difficulté : un peu difficile ! 
  • Coût : Bon marché
  •  
  • Origine :
  • Région : Aquitaine
  • Saison : hiver

La recette

Le levain : dans une jatte, délayez 3 g de levure de boulanger avec 10 cl d'eau tiède. Ajoutez 150 g de farine tamisée. Recouvrez d'un torchon propre et laissez reposer 2 h à température ambiante.
Dans un bol, réservez le beurre
coupé en morceaux, le sucre, la vanille, la fleur d'oranger, le rhum et l'armagnac, dans un endroit tiède pendant 2 h.
Pétrissez le levain dans le bol du robot. Mélangez à petite vitesse durant 3 min. Incorporez peu à peu le reste de farine
. Ajoutez 3 oeufs, le lait, la levure restante et les 2/3 de la préparation à base de beurre. Maintenez encore 2 min. Si la pâte est ferme, versez 10 cl d'eau. Ajoutez le sel. Pétrissez à nouveau 5 min., versez le reste du beurre parfumé. Augmentez la vitesse et continuez pendant 5 min. Laissez reposer la pâte pendant 1 h.
Beurrez le moule de cuisson.Divisez la pâte
à brioche en trois boules. Sur un plan de travail fariné, roulez une boule en forme de boudin. Mettez-la dans le moule. Cachez la fève. Recouvrez d'un linge et laissez reposer 2 h dans un endroit tiède.
La couronne doit doubler de volume. Préchauffez le four à 180° (th. 6).Dorez la couronne au jaune d'oeuf
additionné d'un peu d'eau. Parsemez de sucre candi. Placez la couronne au four. Laissez cuire pendant 20 min. environ. La couronne briochée se déguste froide.

|
Repost 0
Published by Martine, Pèlerine et Citoyenne du Monde - dans Recettes gourmandes...
commenter cet article
31 décembre 2008 3 31 /12 /décembre /2008 14:53

Après ces agapes de Noël et du Réveillon de fin d'année, il serait peut-être temps de penser à notre ligne...

J'ai la recette miracle !

Une soupe qui va vous permettre d'éliminer toutes ces toxines... Prise en bouillon le soir, elle élimine les toxines, vous mangez ces légumes à midi, elle concourt à gommer vos bourrelets... A ce "régime" pauvre en gras et en protéines, riches en vitamines et sels minéraux, au pire vous aurez en 3 jours éliminés toutes vos toxines et au mieux perdu 3 kg !



Le principe de ce régime amincissant repose sur la consommation aux repas principaux d'une soupe aux choux, appelée encore « soupe brûle graisses », combinée avec deux ou trois autres aliments selon les jours. Il n'y a pas d'ingrédient extraordinaire ou miraculeux dans cette soupe amincissante qui est en fait une simple soupe de légumes, ni mixée, ni moulinée, afin de moins laisser une sensation de faim, en lui donnant un aspect plus consistant.

Le but de ce programme minceur est de purifier le système digestif. En consommant cette soupe, le corps brûle plus de calories qu'il en ingère ! C'est logique de maigrir, mais vive les carences alimentaires et les besoins énergétiques non satisfaits... Ce régime amincissant est donc tout de même très restrictif et contraignant car il ne laisse pas énormément de place au plaisir de bien manger. Ce régime « soupe » peut être maintenu durant sept jours et doit être suivi d'une semaine de stabilisation. Il permet bien sûr de perdre du poids.

Le reste de l'alimentation est composé classiquement d'aliments riches en protéines et très maigres et de fruits (en quantités limitées). 

Le chou stimule l'amincissement en régulant le métabolisme du sucre et des graisses.

La soupe est riche en fibres, minéraux et vitamines avec :

- Choux : riche en fibres, vitamine C et potassium
- Carottes: riches en fibres, vitamine A et bêta carotène
- Poivrons Verts: riches en vitamines A & C et en potassium
- Oignons: riches en potassium, protéines et fibres
- Tomates: riches en vitamines A & C, potassium
- Celeri: riche en fibres et potassium

La recette...  

 

 


- 6 gros oignons
- 4 grosses tomates
- 1 grosse tête de choux
- 3 litres d'eau
- 2 poivrons
- 5 carottes
- 1 céleri
- 1 branche de persil
- Assaisonnement: sel, poivre
, curry, etc.

Préparation ...

blanchir le choux 5 minutes, l'égoutter

coupez les légumes en petits ou moyens morceaux et les couvrir d'eau, ajoutez le choux blanchi et coupé en gros morceaux, assaisonnez,
faites bouillir pendant 10 minutes
réduisez le feu et continuez jusqu'à ce que les légumes soient tendres.





Allez ! ne craquez pas trop vite et prenez de bonnes résolutions pour 2009 : mangez moins et bougez !!!

Repost 0
Published by Martine, Pèlerine et Citoyenne du Monde - dans Recettes gourmandes...
commenter cet article