Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Campo Stellae (Le champ des Etoiles)
  • Campo Stellae (Le champ des Etoiles)
  • : Je suis Pèlerine et Citoyenne d'un monde que je parcours en tous sens depuis des années. Par mes récits, croquis ou aquarelles, fictions, photos, carnets de voyages, je laisse ici quelques traces des mondes réels ou imaginaires que je traverse...
  • Contact

Vers Compostelle

Pour tout savoir sur
le Chemin de COMPOSTELLE,
cliquez sur le bouton :

 

 



pour suivre mon cheminement,
par le "CAMINO FRANCES" 
jour après jour,
choisissez les étapes
dans la liste ci-dessous :

Le 1er jour :
Monfort/Habas
Le 2ème jour :
Habas/Sauveterre
Le 3ème jour :
Sauveterre/ Saint-Palais
Le 4ème jour :
Saint-Palais/Ostabat
Le 5ème jour :
Ostabat
Le 6ème jour :
Ostabat/Bussunarits
Le 7ème jour :
Bussunarits/St-J-Pied-de-Port
Le 8ème jour :
St-Jean-Pied-de-Port/Hunto
Le 9ème jour :
Hunto/Roncevaux
Le10ème :
Roncesvalles/Viscaret
Le 11ème jour :
Viscaret/Zubiri
Le 12ème jour :
Zubiri/Pamplona
Le 13ème jour :
Pamplona/Uterga
Le 14ème jour :
Uterga/Lorca
Le 15ème jour :
Lorca/Estella
Le 16ème jour :
Estella/Villamayor
Le 17ème jour :
Villamayor/Los Arcos
Le 18ème jour :
Los Arcos/Viana
Le 19ème jour :
Viana/Navarrete
Le 20ème jour :
Navarrete/Najera
Le 21ème jour :
Najera/Santo Domingo
Le 22ème jour :
Santo Domingo/Belorado
Le 23ème jour :
Belorado/S-Juan-de-Ortega
Le 24ème jour :
S-Juan-de-Ortega/Burgos
Le 25ème jour :
Burgos/Hornillos
Le 26ème jour :
Hornillos/Castrojeriz
Le 27ème jour :
Castrojeriz/Boadilla
Le 28ème jour :
Boadilla/Carrion
Le 29ème jour :
Carrion/Calzadilla de la C.
Le 30ème jour :
Calzadilla/Sahagun
Le 31ème jour :
Sahagun/Calzadilla de los H.
Le 32ème jour :
Calzadilla/Mansillas
Le 33ème jour :
Mansillas/Leon
Le 34ème jour :
Leon/Villar de Mazarife
Le 35ème jour :
Villar de M./Hospital de Orbigo
Le 36ème jour :
Hospital de Orbigo
Le 37ème jour :
Hospital de Orbigo/Astorga
Le 38ème jour :
Astorga/Rabanal
Le 39ème jour :
Rabanal/Riego de Ambros
Le 40ème jour :
Riego/Cacabellos
Le 41ème jour :
Cacabellos/Vega de Valcarce
Le 42ème jour :
Vega/Hospital da Condesa
Le 43ème jour :
Hospital da Condesa/Triacastela
Le 44ème jour :
Triacastela/Sarria
Le 45ème jour :
Sarria/Portomarin
Le 46ème jour :
Portomarin/Palas de Rei
Le 47ème jour :
Palas de Rei/Ribadiso de Baixa
Le 48ème jour :
Ribadiso de Baixa/Santa Irene
Le 49ème jour :
Santa Irene/Santiago
Le 49ème jour (suite) :
Santiago de Compostelle
Le 50ème jour :
SANTIAGO DE COMPOSTELLA
Le 51ème jour :
Santiago/Negrera
Le 52ème jour :
Negrera/Olveiroa
Le 53ème jour :
Olveiroa/Finisterra

 

Et vous ?? d'où venez-vous ??

 

Locations of visitors to this page

 
Vers Compostelle
par la voie d'Arles
 

(récit à venir...) 

Vers Compostelle
par le "CAMINO DEL NORTE"

 (récit à venir...)  


Découvrez Dominique Bouvier!

Recherche

Les Mousquetaires de l'Art

Archives

31 mai 2009 7 31 /05 /mai /2009 11:49

Un petit retour sur l'ïle de Bintan en Mer de Chine (Indonésie). Je vous en avais déjà écrit quelques lignes lors de mon séjour à Singapour... J'y reviens aujourd'hui pour vous en présenter l'un des habitants : le Varan. Son lieu de prédilection ? Tous les endroits aquatiques, bassins d'eau douce, rivières, poches d'eau... et c'est encore mieux si, en plus, il peut trouver un endroit où se prélasser au soleil.

 

J'ai longuement observé celui-ci. Je l'avais dérangé dans sa sieste au soleil en passant près d'un petit lac recouvert de lotus. Un peu timide, alors que je m'approchais de lui, il finit par plonger sous les feuilles de lotus, mais tout de même curieux de me voir de près il ressortait de temps en temps pour m'observer à son tour... Nous avons joué à cache-cache un bon moment !

La famille des Varanidés ne contient qu'un seul genre (famille monotypique), appelé Varanus ou encore Varan. Ce sont des lézards, en général de grande taille. Ils se distinguent des autres lézards par leur long cou, leur crâne triangulaire et leur langue bifide - comme celle d'un serpent. Toutes les espèces de varans sont carnivores (à part une espèce qui se nourrit aussi de fruits). Ils ont des mâchoires puissantes et des membres armés de 5 griffes acérées. Les varans sont ovipares,  ils ont des oreilles externes et des paupières. Ils ne peuvent pas "lâcher" leur queue comme certains lézards. Les espèces les plus proches des varans sont les hélodermes et les faux varans (qui n'ont pas d'oreilles externes). Les varans sont trouvés dans les régions tropicales et sous tropicales de l'Afrique, de l'Asie et de l'Australie. La majorité des espèces viennent d'Océanie. Il existe une soixantaine d'espèces de Varan.

 

Repost 0
Published by Martine, Pèlerine et Citoyenne du Monde - dans INDONESIE
commenter cet article
28 janvier 2009 3 28 /01 /janvier /2009 00:00
SINGAPOUR est située au Sud de la Malaisie et au Nord de l'Indonésie.

Pour se rendre en Malaisie, il suffit de prendre le pont qui la relie à Singapour. Un second pont a également été construit pour faciliter le passage entre les deux pays.

Les îles indonésiennes paradisiaques de Bintan et Batam constituent de merveilleux contrastes à la modernité de Singapour et sont rapidement accessibles par ferry. Toujours en Indonésie, des endroits comme Solo, Lombok, Medan, Manado et Padang sont eux aussi facilement accessibles de Singapour, grâce à des liaisons aériennes fréquentes et de courte durée.

BATAM (Indonésie)
L'île de Batam contraste avec la vie trépidante de Singapour : peu de circulation sur les routes, population éparse, constructions basses et villages paradisiaques.

BINTAN (Indonésie)
L'île de Bintan est un lieu de retraite et de répit loin de l'agitation de la ville. Ce site vous fait profiter de l'immense beauté de la nature, d'un environnement intact, de ses eaux étincelantes et de ses plages d'un blanc immaculé, avec tout le confort des équipements modernes.

Ma petite escapade indonésienne avait donc pour nom BINTAN (prononcer Bine-Tane). Une île paradisiaque, un lieu privilégié propice au repos, ce dont j'avais besoin. Mais je n'avais pas prévu que nous y arriverions en pleine mousson. Cela n'a pas vraiment nuit à notre séjour. Les plages de sable blanc étaient bien là, la nature environnante était luxuriante... la mer n'était pas aussi bleue que sur les cartes postales et le miroir était un peu agité, mais notre petit bungalow ouvrait directement sur la plage et pendant quatre jours (et quatre nuits) nous avons été bercés par le bruit des vagues et celui du vent...
Repost 0
Published by Martine, Pèlerine et Citoyenne du Monde - dans INDONESIE
commenter cet article