Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Campo Stellae (Le champ des Etoiles)
  • Campo Stellae (Le champ des Etoiles)
  • : Je suis Pèlerine et Citoyenne d'un monde que je parcours en tous sens depuis des années. Par mes récits, croquis ou aquarelles, fictions, photos, carnets de voyages, je laisse ici quelques traces des mondes réels ou imaginaires que je traverse...
  • Contact

Vers Compostelle

Pour tout savoir sur
le Chemin de COMPOSTELLE,
cliquez sur le bouton :

 

 



pour suivre mon cheminement,
par le "CAMINO FRANCES" 
jour après jour,
choisissez les étapes
dans la liste ci-dessous :

Le 1er jour :
Monfort/Habas
Le 2ème jour :
Habas/Sauveterre
Le 3ème jour :
Sauveterre/ Saint-Palais
Le 4ème jour :
Saint-Palais/Ostabat
Le 5ème jour :
Ostabat
Le 6ème jour :
Ostabat/Bussunarits
Le 7ème jour :
Bussunarits/St-J-Pied-de-Port
Le 8ème jour :
St-Jean-Pied-de-Port/Hunto
Le 9ème jour :
Hunto/Roncevaux
Le10ème :
Roncesvalles/Viscaret
Le 11ème jour :
Viscaret/Zubiri
Le 12ème jour :
Zubiri/Pamplona
Le 13ème jour :
Pamplona/Uterga
Le 14ème jour :
Uterga/Lorca
Le 15ème jour :
Lorca/Estella
Le 16ème jour :
Estella/Villamayor
Le 17ème jour :
Villamayor/Los Arcos
Le 18ème jour :
Los Arcos/Viana
Le 19ème jour :
Viana/Navarrete
Le 20ème jour :
Navarrete/Najera
Le 21ème jour :
Najera/Santo Domingo
Le 22ème jour :
Santo Domingo/Belorado
Le 23ème jour :
Belorado/S-Juan-de-Ortega
Le 24ème jour :
S-Juan-de-Ortega/Burgos
Le 25ème jour :
Burgos/Hornillos
Le 26ème jour :
Hornillos/Castrojeriz
Le 27ème jour :
Castrojeriz/Boadilla
Le 28ème jour :
Boadilla/Carrion
Le 29ème jour :
Carrion/Calzadilla de la C.
Le 30ème jour :
Calzadilla/Sahagun
Le 31ème jour :
Sahagun/Calzadilla de los H.
Le 32ème jour :
Calzadilla/Mansillas
Le 33ème jour :
Mansillas/Leon
Le 34ème jour :
Leon/Villar de Mazarife
Le 35ème jour :
Villar de M./Hospital de Orbigo
Le 36ème jour :
Hospital de Orbigo
Le 37ème jour :
Hospital de Orbigo/Astorga
Le 38ème jour :
Astorga/Rabanal
Le 39ème jour :
Rabanal/Riego de Ambros
Le 40ème jour :
Riego/Cacabellos
Le 41ème jour :
Cacabellos/Vega de Valcarce
Le 42ème jour :
Vega/Hospital da Condesa
Le 43ème jour :
Hospital da Condesa/Triacastela
Le 44ème jour :
Triacastela/Sarria
Le 45ème jour :
Sarria/Portomarin
Le 46ème jour :
Portomarin/Palas de Rei
Le 47ème jour :
Palas de Rei/Ribadiso de Baixa
Le 48ème jour :
Ribadiso de Baixa/Santa Irene
Le 49ème jour :
Santa Irene/Santiago
Le 49ème jour (suite) :
Santiago de Compostelle
Le 50ème jour :
SANTIAGO DE COMPOSTELLA
Le 51ème jour :
Santiago/Negrera
Le 52ème jour :
Negrera/Olveiroa
Le 53ème jour :
Olveiroa/Finisterra

 

Et vous ?? d'où venez-vous ??

 

Locations of visitors to this page

 
Vers Compostelle
par la voie d'Arles
 

(récit à venir...) 

Vers Compostelle
par le "CAMINO DEL NORTE"

 (récit à venir...)  


Découvrez Dominique Bouvier!

Recherche

Les Mousquetaires de l'Art

Archives

27 février 2008 3 27 /02 /février /2008 19:19

A l'autre bout du monde,  
ou dans la rue voisine,

 

 

j'ai souvent suivi des chemins imposés par des contraintes professionnelles mais qui m'ont réservé autant de surprises et donné autant de plaisir que les chemins de hasard sur lesquels je me suis engagée par curiosité ou besoin de rencontrer "les autres"...

Que je les aie traversés en quelques jours ou que  j'y aie vécu d'autres fois plusieurs années... ils ont tous laissé des traces dans ma tête et dans mon coeur. Je vous en montre ici quelques croquis, photos ou récits pour vous en faire partager les émotions, les découvertes... un peu comme si nous  feuilletions ensemble mes carnets de voyages...

Bien sûr, tous ces textes, récits, croquis, photos, sont des créations personnelles...

cliquez sur l'image pour retrouver l'article, bonne route et revenez me voir souvent !

 

 

ANGOLA - Luanda : Etat des lieux 

ANGOLA - "a muqua", le fruit du baobab

NAMIBIE - le Springbok

ANGOLA - Beatrix

ANGOLA - épaves sur la plage de Santiago

 

ANGOLA - Eglise de Mussolo

 NAMIBIE - Zèbre à Etosha

ANGOLA - Victoria, marchande de tissus, sur l'île de Mussolo

NAMIBIE - mamba vert

NAMIBIE - La case jaune sur l'ïle de Mussolo

NAMIBIE - Lion et Lionne
OMAN - Dauphins du Mussandam  ANGOLA - Eugenia NAMIBIE - Welwitschia Mirabilis, une plante extraordinaire  ANGOLA - Palmiers sur l'île de Mussolo   ANGOLA - Récit : "Pluie tropicale" ANGOLA - Fillette Angolaise
 ANGOLA - Mussolo : les marchandes de cacahuètes

  ANGOLA - Arbre du voyageur

 ANGOLA - Dario   ANGOLA - Luanda "Regards sur la ville" (récit)  ANGOLA - Beatrix va se marier NAMIBIE - Guépards
GUYANE - Le python et moi...  ANGOLA - Corimba : le bateau ivre OMAN - Les fjords du Mussandam  NIGERIA - Femme nue OMAN - Le Fort de Khasab   ANGOLA - La maison des esclaves
  TUNISIE - Tunis : dans la Médina  ANGOLA - Coucher de Soleil à Kissama   ANGOLA - Coucher de soleil   ANGOLA - Vieux grément   TUNISIE - Le minaret    EMIRATS ARABES UNIS - Doubaï : Piscine pour chevaux

 

 (certains liens ne sont pas encore actifs car la page est en cours de mise à jour... revenez demain !...)

Repost 0
Published by Martine Réau-Gensollen - dans Carnets de voyages....
commenter cet article
17 janvier 2007 3 17 /01 /janvier /2007 01:15

Pour faire suite à mon dernier diaporama sur la peinture sous-verre sénégalaise, voici une autre illustration de cette technique dont je disais qu'elle n'était plus à la mode, mais qui semble cependant, aujourd'hui, susciter un nouvel intérêt en Afrique et en Europe...

Auteur :Anta Gaye - Titre : Portrait de femme, Année : 1999.

Repost 0
Published by Martine Réau-Gensollen - dans Carnets de voyages....
commenter cet article
16 janvier 2007 2 16 /01 /janvier /2007 03:46

On doit ces magnifiques portraits à Babacar Lo et Badé.


Vivre en Afrique m'a permis de découvrir l'étendue des capacités artistiques du peuple africain. La peinture sous-verre (ou peinture souwère) n'est plus une technique à la mode... quel dommage !

Cette technique millénaire, probablement originaire de Byzance, et qui s'est répandue au XIXe siècle dans tout le Sénégal, y a pris le nom de “fixé” ou “suweer”. Gora Mbengue en fut de son vivant le plus fécond créateur. Aujourd'hui, Alexis Ngom, Mor Guèye ou Babacar Lo sont les artistes les plus représentatifs de ce secteur artistique qui demeure très populaire au Sénégal.

 

Repost 0
Published by Martine Réau-Gensollen - dans Carnets de voyages....
commenter cet article
7 janvier 2007 7 07 /01 /janvier /2007 18:35
Vous voulez voyager avec moi ??
 

photos martine réau-gensollen (tous droits réservés) 
 


quelques images prises en oman, en namibie, en guyane ou ailleurs... si vous voulez en savoir plus : un petit clic sur la rubrique "carnets de voyages" dans ma bannière ... Bon voyage !

Repost 0
Published by Martine Réau-Gensollen - dans Carnets de voyages....
commenter cet article
10 septembre 2006 7 10 /09 /septembre /2006 03:14
Vieux gréments
 
(Baie de Mussolo, Luanda - ANGOLA)
 
 
Un grément digne des trières grecques ou des voiles vikings... toujours utilisé à Luanda...
 
 
 




Lorsque le bateau est passé près de nous seul le rire des enfants déchirait le bleu du ciel... la coque filait sur les vagues, sans bruit, à peine le clapotis du gouvernail qui fendait l'eau de la baie de Mussulo... Partaient-ils à la pêche ou en revenaient-ils ? Une montagne de filets vides pesait à l'arrière... peut-être allaient-ils simplement, puisqu'on était dimanche, rendre visite, à un parent, à un ami, de l'autre côté de la baie ?
Repost 0
Published by Martine Réau-Gensollen - dans Carnets de voyages....
commenter cet article
20 mars 2006 1 20 /03 /mars /2006 10:25
L'Arbre du Voyageur
(Ravenala madagascariensis)

undefined

Originaire de Madagascar dans l'Océan Indien, cet arbre tropical est remarquable par son feuillage persistant  en éventail (qui rappelle celui du bananier...). Pour s'épanouir il a besoin d'eau et de soleil (il résiste difficilement à une température inférieure à 15° C).

Pourquoi l'appelle-t-on "Arbre du Voyageur" ? Simplement parce qu'il est une providence pour celui qui voyage et le trouve sur son chemin : ses feuilles, à leur point d'insertion sur le tronc (stipe) retiennent l'eau de pluie que l'on peut aisément recueillir pour étancher sa soif !

On le trouve partout sous les tropiques, de l'océan indien aux Antilles en passant par l'Afrique... et l'Angola !
Repost 0
Published by Martine Réau-Gensollen - dans Carnets de voyages....
commenter cet article
19 février 2006 7 19 /02 /février /2006 11:20

LION et LIONNE

(Panthera Leo)

 


NAMIBIE "Lion et Lionne à Okonjima" - photo martine réau-gensollen (tous droits réservés)

 

Du bout du museau au bout de la queue le Lion mesure entre 2,50 m et 3,50 m pour le mâle et entre 2,30 m et 2,70 m pour la femelle. Le mâle adulte pèse entre 150 et 250 kg et la femelle entre 100 et 170 kg.

Ce grand félin dort le jour et chasse la nuit. Ce sont surtout les jeunes femelles qui chassent. Les mâles adultes se reposent ou se reproduisent (un lion mâle passe entre 16 et 20 h/jour à dormir).

Le lion n'a qu'un ennemi... la hyène tachetée qui est le seul mammifère à s'opposer à lui. Les lions attaquent n'importe quelle proie, même l'éléphant, même le rhinocéros...

Un lion peut ingurgiter jusqu'à 35 kg de viande sur une proie, la lionne jusqu'à 22 kg... soit 15 % de leur masse corporelle. En une seule journée de chasse, ils peuvent ainsi ingérer la quantité de nourriture nécessaire pour une semaine...

Le rugissement du Lion peut s'entendre jusqu'à 10 km.

Repost 0
Published by Martine Réau-Gensollen - dans Carnets de voyages....
commenter cet article
19 février 2006 7 19 /02 /février /2006 11:03

LE GUEPARD

(Acinonyx Jubatus)


NAMIBIE - Couple de Guépards - photo martine réau-gensollen (tous droits réservés)

Ce félin fauve taché de noir possède une longue queue tachetée terminée par des rayures, ce qui permet de le distinguer du léopard, qu'il domine aussi par la taille (20 cm de plus) mais pas par le poids (10 kg de moins)... D'une longueur de 1,10 m à 1,35 m et d'une hauteur de 80 cm au garrot, le mâle pèse entre 40 et 60 kg et la femelle entre 30 et 45 kg.

Le GUEPARD est le mammifère le plus rapide du monde.... sa course à 100 km/h ne laisse aucune chance à ses proies (il atteint 75 km/h en 2 secondes...).

S'il est plus rapide que les autres félins (grâce à ses griffes non rétractables), il est aussi plus fragile et moins combatif... Il se fait souvent voler ses proies (qu'il abandonne alors sans se battre) par les lions, léopards, hyènes ou chacals... C'est la raison pour laquelle c'est le seul félin qui chasse le jour, alors que les autres grands carnivores chassent la nuit.

Repost 0
Published by Martine Réau-Gensollen - dans Carnets de voyages....
commenter cet article
19 février 2006 7 19 /02 /février /2006 10:36

NAMIBIE

"Parure" de Femme Himba

 

La "parure" ajoute-t-elle à la beauté ?

Repost 0
Published by Martine Réau-Gensollen - dans Carnets de voyages....
commenter cet article
8 décembre 2005 4 08 /12 /décembre /2005 00:45


silhouette à corimba - photo martine réau-gensollen (tous droits réservés)

Cela aurait pu être une photo ratée... mais j'ai choisi de publier celle-ci plutôt qu'une autre, à la veille de mon départ de Luanda, car elle me semble tout à fait symbolique de ce pays qui m'attire autant qu'il m'exaspère et de ce continent qui continue de survivre avec plus de désastres que de bonheurs...

Cette femme en contre-jour, porte sur sa tête un lourd fardeau comme l'Afrique elle-même pèse sur les épaules de toutes ses femmes. L'Afrique continue de vivre grâce aux femmes africaines...

Image symbolique oui, où les détritus sur la plage, les vagues de la baie de mussolo ouverte sur l'océan, l'illusion d'une ville bâtie, en face sur la langue de terre, comme un mirage... pourraient être autant de détails "parlants"...

Faites-les parler...

Repost 0
Published by Martine Réau-Gensollen - dans Carnets de voyages....
commenter cet article