Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Campo Stellae (Le champ des Etoiles)
  • Campo Stellae (Le champ des Etoiles)
  • : Je suis Pèlerine et Citoyenne d'un monde que je parcours en tous sens depuis des années. Par mes récits, croquis ou aquarelles, fictions, photos, carnets de voyages, je laisse ici quelques traces des mondes réels ou imaginaires que je traverse...
  • Contact

Vers Compostelle

Pour tout savoir sur
le Chemin de COMPOSTELLE,
cliquez sur le bouton :

 

 



pour suivre mon cheminement,
par le "CAMINO FRANCES" 
jour après jour,
choisissez les étapes
dans la liste ci-dessous :

Le 1er jour :
Monfort/Habas
Le 2ème jour :
Habas/Sauveterre
Le 3ème jour :
Sauveterre/ Saint-Palais
Le 4ème jour :
Saint-Palais/Ostabat
Le 5ème jour :
Ostabat
Le 6ème jour :
Ostabat/Bussunarits
Le 7ème jour :
Bussunarits/St-J-Pied-de-Port
Le 8ème jour :
St-Jean-Pied-de-Port/Hunto
Le 9ème jour :
Hunto/Roncevaux
Le10ème :
Roncesvalles/Viscaret
Le 11ème jour :
Viscaret/Zubiri
Le 12ème jour :
Zubiri/Pamplona
Le 13ème jour :
Pamplona/Uterga
Le 14ème jour :
Uterga/Lorca
Le 15ème jour :
Lorca/Estella
Le 16ème jour :
Estella/Villamayor
Le 17ème jour :
Villamayor/Los Arcos
Le 18ème jour :
Los Arcos/Viana
Le 19ème jour :
Viana/Navarrete
Le 20ème jour :
Navarrete/Najera
Le 21ème jour :
Najera/Santo Domingo
Le 22ème jour :
Santo Domingo/Belorado
Le 23ème jour :
Belorado/S-Juan-de-Ortega
Le 24ème jour :
S-Juan-de-Ortega/Burgos
Le 25ème jour :
Burgos/Hornillos
Le 26ème jour :
Hornillos/Castrojeriz
Le 27ème jour :
Castrojeriz/Boadilla
Le 28ème jour :
Boadilla/Carrion
Le 29ème jour :
Carrion/Calzadilla de la C.
Le 30ème jour :
Calzadilla/Sahagun
Le 31ème jour :
Sahagun/Calzadilla de los H.
Le 32ème jour :
Calzadilla/Mansillas
Le 33ème jour :
Mansillas/Leon
Le 34ème jour :
Leon/Villar de Mazarife
Le 35ème jour :
Villar de M./Hospital de Orbigo
Le 36ème jour :
Hospital de Orbigo
Le 37ème jour :
Hospital de Orbigo/Astorga
Le 38ème jour :
Astorga/Rabanal
Le 39ème jour :
Rabanal/Riego de Ambros
Le 40ème jour :
Riego/Cacabellos
Le 41ème jour :
Cacabellos/Vega de Valcarce
Le 42ème jour :
Vega/Hospital da Condesa
Le 43ème jour :
Hospital da Condesa/Triacastela
Le 44ème jour :
Triacastela/Sarria
Le 45ème jour :
Sarria/Portomarin
Le 46ème jour :
Portomarin/Palas de Rei
Le 47ème jour :
Palas de Rei/Ribadiso de Baixa
Le 48ème jour :
Ribadiso de Baixa/Santa Irene
Le 49ème jour :
Santa Irene/Santiago
Le 49ème jour (suite) :
Santiago de Compostelle
Le 50ème jour :
SANTIAGO DE COMPOSTELLA
Le 51ème jour :
Santiago/Negrera
Le 52ème jour :
Negrera/Olveiroa
Le 53ème jour :
Olveiroa/Finisterra

 

Et vous ?? d'où venez-vous ??

 

Locations of visitors to this page

 
Vers Compostelle
par la voie d'Arles
 

(récit à venir...) 

Vers Compostelle
par le "CAMINO DEL NORTE"

 (récit à venir...)  


Découvrez Dominique Bouvier!

Recherche

Les Mousquetaires de l'Art

Archives

10 décembre 2008 3 10 /12 /décembre /2008 21:49
Vous ne le savez peut-être pas, mais Bayonne est la capitale du chocolat !

Pour la petite histoire


• De l'origine à nos jours

- Les Mayas furent le premier peuple à cultiver le cacaoyer: Les fèves étaient utilisées comme monnaie.
- Les Aztèques utilisèrent le cacao comme aliment. La pâte obtenue après broyage et mélangée à de l'eau chaude servait de boisson.
- Les conquistadores espagnols adoptent cette boisson au goût sauvage en remplacant le piment par de la vanille, en ajoutant de l'ambre gris, du musc et du sucre.
- En 1527, Cortès retourne en Espagne et rapporte le chocolat. Le roi d'Espagne raffole de la nouvelle boisson. On le boit épais, presque sirupeux, mousseux. Les nobles décident de mettre d'énormes taxes sur le cacao pour qu'il reste hors de prix pour le peuple.
- Le 25 octobre 1615, Anne d'Autriche, infante d'Espagne, épouse Louis XIII à la condition d'emporter avec elle son chocolat. C'est ainsi que le chocolat fait son entrée en France.
- Plus tard, Daniel Peter et Nestlé ont l'idée de mettre du lait dans le chocolat., et Charles Kolher y met des noisettes.

• Le chocolat basque: Bayonne, capitale du chocolat

En 1496, les juifs expulsés du Portugal par l'Inquisition s'installent à Bayonne, dans le bourg de Saint-Esprit, sur la rive de l'Adour, et développent la fabrication du chocolat, dans les années 1610.
La méthode de fabrication du chocolat, est très vite apprise par les Bayonnais, qui seront les premiers artisans du royaume de France à travailler la fève de cacao. Aujourd'hui encore les fameux chocolats noirs, amers, à forte teneur en cacao, font la réputation de la ville.
La première chocolaterie est créée en 1580, suivie par beaucoup d'autres, et on créera la Corporation des Chocolatiers-Ciriers.
Des familles de chocolatiers perpétuent la tradition. En 1815, les familles Biraben, Etchepare et Dominique, puis Cazenave, Guillot ou Daranatz.
La fabrication du chocolat s'industrialise avec certaines maisons comme Fagalde, Harispe ou Noblia à Cambo.
En 1822, la ville de Bayonne compte 21 artisans, 33 en 1856 et seulement 9 en 1898. En 1870, Bayonne compte 130 ouvriers chocolatiers -plus qu'en Suisse-.
Au XXe siècle, la fabrication industrielle généralisé détrône Bayonne. Après la seconde guerre mondiale, de nombreuses entreprises locales disparaissent en Pays Basque, pour en laisser une quinzaine, avec près de 200 emplois. Aujourd'hui 2 chocolateries et 5 pâtissiers-chocolatiers, constitués en Guilde sont réunies par l'Académie du Chocolat.
L'Académie du chocolat et la Guilde des chocolatiers, fondés en 1993 pour promouvoir sa renommée , reconstitue l'histoire du chocolat bayonnais à travers de nombreuses archives.
Cette guilde a créé le musée du chocolat, à Biarritz. Informations et réservations:
ATELIER MUSEE DU CHOCOLAT, avenue de la Marne à Biarritz (Tél 05 59 24 50 50).
Enfin, une formation de C.A.P chocolatier et la ratification d'un Brevet de Techniques des Métiers ont été créés, mis en place par la Chambre de Métiers des Pyrénées-Atlantiques.

Propriétés médicinales et autres...

- Dés le 19ème siècle, le chocolat a été employé à des fins médicinales, afin de combattre maladies diverses et maux comme la dépression.
- De nouvelles études ont montré qu'il peut en réalité aider les gens à vivre plus longtemps.
- Le chocolat ne provoque pas des caries et protège les dents avec 3 substances au pouvoir anti-carie garanti :
- Le tanin du cacao contient du polyhydroxyphénol qui stoppe le développement des microbes.
- Du fluor qui protège de la carie en renforçant l'émail.
- Les phosphates de cacao attaquent les acides formés par les sucres.
- Le chocolat ne fait pas plus grossir que bien d'autres aliments. Une consommation régulière et raisonnable de chocolat, intégrée dans une ration appropriée au poids de forme ne fait pas grossir.
- Le chocolat noir ne contient pas de cholestérol 1,3 mg./100 g. en moyenne.
- Le beurre de cacao contient des acides gras qui ont une action favorable sur le "bon cholestérol" (HDL).
- L'acide stéarique, un acide gras saturé, qui a la propriété de se transformer en acide gras monoinsaturé une fois dans l'organisme.
- Dans son "traité des aliments" en 1702, Lemery précise à propos du chocolat : "Ses propriétés stimulantes sont propres à exciter les ardeurs de Vénus." On ne saurait être plus clair. Le chocolat est donc considéré comme un aphrodisiaque.
- Au XVIIe siècle, les indigènes indiens s'enduisent les zones érogènes d'une bouillie de cacao pour que leurs baisers soient encore plus doux.
- En 1624, un théologien fait paraître un écrit condamnant la consommation du chocolat dans les couvents, ce breuvage échauffant les esprits et les passions.
- Lors du bal sulfureux organisé par lui-même, le marquis de Sade distribua à foison des pastilles de chocolat fourrées à la cantharidine, un puissant alcaloïde congestionnant.

Le saviez-vous?

• Le chocolat n'est pas bon pour les chiens. Il contient un alcaloïde, la théobromine, qui est toxique pour eux. A titre indicatif, une tablette de 200 gr de chocolat noir peut tuer un chien de race moyenne. Lors d'une intoxication aigüe par importante ingestion, la mort peut survenir en 6 à 24 heures. Dans les cas d'intoxication chronique, pour un chien qui consomme du chocolat plusieurs jours de suite, l'animal peut présenter une insuffisance cardiaque progressive.

• La Nourriture Chimiquement la plus complexe: le chocolat contient environ 300 composants chimiques. Il contient de la théobromine, qui agit comme la caféine, de la vitamine B, B2, PP , du potassium, magnésium, calcium, fer, de la phényléthylamine, de la théophylline, de l'isoamylamine, de la synéphrine. et des N-acyléthanolamines, qui reproduisent l'effet de certaines drogues.

• Bonne nouvelle pour les diabétiques, il existe de l'excellent chocolat sans sucre! Le sucre est remplacé par le maltitol, sucre contenu dans l'orge germée qui présente une tolérance accrue pour l'estomac et les intestins. Il a l'immense avantage d'être inoffensif pour les personnes diabétiques.

• En 1719, certaines espagnoles pensaient que le chocolat faisaient maigrir, et s'en faisaient servir une quantité industrielle. En fait la lourdeur de la préparation leur coupait complètement l'appétit.

• En 1662, l'église prononça son jugement: le liquide ne rompt pas le jeûne. Le chocolat étant une boisson, ce breuvage se répandit dans les monastères, qui s'employèrent à perfectionner les méthodes pour le préparer. On peut citer notamment, la phrase de la mère supérieure, du couvent de Belley, à Brillat Savarin: "Il faut préparer son chocolat la veille, pour qu'il soit onctueux, Dieu lui même, ne pouvant être contre..."

• Au XVIIIe siècle, les officiers du Vatican qui participaient aux cérémonies de canonisation, recevaient du pape un paquet de chocolats dont le poids variait en fonction du grade.

• C'est bon pour le moral! Le chocolat est un curatif symptomatique de tous nos troubles (manque d'affection, les déceptions, les états nerveux...). Son action psychologique n'est plus à démontrer.



mon fournisseur personnel : ANTTON, à Espelette, au coeur du Pays Basque ! Il vous livre ici quelques recettes à tester vous-même ! cliquez sur le chocolat ...



Partager cet article

Repost 0
Published by Martine, Pèlerine et Citoyenne du Monde
commenter cet article

commentaires