Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Campo Stellae (Le champ des Etoiles)
  • Campo Stellae (Le champ des Etoiles)
  • : Je suis Pèlerine et Citoyenne d'un monde que je parcours en tous sens depuis des années. Par mes récits, croquis ou aquarelles, fictions, photos, carnets de voyages, je laisse ici quelques traces des mondes réels ou imaginaires que je traverse...
  • Contact

Vers Compostelle

Pour tout savoir sur
le Chemin de COMPOSTELLE,
cliquez sur le bouton :

 

 



pour suivre mon cheminement,
par le "CAMINO FRANCES" 
jour après jour,
choisissez les étapes
dans la liste ci-dessous :

Le 1er jour :
Monfort/Habas
Le 2ème jour :
Habas/Sauveterre
Le 3ème jour :
Sauveterre/ Saint-Palais
Le 4ème jour :
Saint-Palais/Ostabat
Le 5ème jour :
Ostabat
Le 6ème jour :
Ostabat/Bussunarits
Le 7ème jour :
Bussunarits/St-J-Pied-de-Port
Le 8ème jour :
St-Jean-Pied-de-Port/Hunto
Le 9ème jour :
Hunto/Roncevaux
Le10ème :
Roncesvalles/Viscaret
Le 11ème jour :
Viscaret/Zubiri
Le 12ème jour :
Zubiri/Pamplona
Le 13ème jour :
Pamplona/Uterga
Le 14ème jour :
Uterga/Lorca
Le 15ème jour :
Lorca/Estella
Le 16ème jour :
Estella/Villamayor
Le 17ème jour :
Villamayor/Los Arcos
Le 18ème jour :
Los Arcos/Viana
Le 19ème jour :
Viana/Navarrete
Le 20ème jour :
Navarrete/Najera
Le 21ème jour :
Najera/Santo Domingo
Le 22ème jour :
Santo Domingo/Belorado
Le 23ème jour :
Belorado/S-Juan-de-Ortega
Le 24ème jour :
S-Juan-de-Ortega/Burgos
Le 25ème jour :
Burgos/Hornillos
Le 26ème jour :
Hornillos/Castrojeriz
Le 27ème jour :
Castrojeriz/Boadilla
Le 28ème jour :
Boadilla/Carrion
Le 29ème jour :
Carrion/Calzadilla de la C.
Le 30ème jour :
Calzadilla/Sahagun
Le 31ème jour :
Sahagun/Calzadilla de los H.
Le 32ème jour :
Calzadilla/Mansillas
Le 33ème jour :
Mansillas/Leon
Le 34ème jour :
Leon/Villar de Mazarife
Le 35ème jour :
Villar de M./Hospital de Orbigo
Le 36ème jour :
Hospital de Orbigo
Le 37ème jour :
Hospital de Orbigo/Astorga
Le 38ème jour :
Astorga/Rabanal
Le 39ème jour :
Rabanal/Riego de Ambros
Le 40ème jour :
Riego/Cacabellos
Le 41ème jour :
Cacabellos/Vega de Valcarce
Le 42ème jour :
Vega/Hospital da Condesa
Le 43ème jour :
Hospital da Condesa/Triacastela
Le 44ème jour :
Triacastela/Sarria
Le 45ème jour :
Sarria/Portomarin
Le 46ème jour :
Portomarin/Palas de Rei
Le 47ème jour :
Palas de Rei/Ribadiso de Baixa
Le 48ème jour :
Ribadiso de Baixa/Santa Irene
Le 49ème jour :
Santa Irene/Santiago
Le 49ème jour (suite) :
Santiago de Compostelle
Le 50ème jour :
SANTIAGO DE COMPOSTELLA
Le 51ème jour :
Santiago/Negrera
Le 52ème jour :
Negrera/Olveiroa
Le 53ème jour :
Olveiroa/Finisterra

 

Et vous ?? d'où venez-vous ??

 

Locations of visitors to this page

 
Vers Compostelle
par la voie d'Arles
 

(récit à venir...) 

Vers Compostelle
par le "CAMINO DEL NORTE"

 (récit à venir...)  


Découvrez Dominique Bouvier!

Recherche

Les Mousquetaires de l'Art

Archives

10 octobre 2009 6 10 /10 /octobre /2009 05:10
J'ai vécu et voyagé dans de nombreux pays en Afrique : Au Gabon, au Nigéria, au Togo, au Bénin, en Afrique du Sud, en Namibie... et en ANGOLA.

Je vous présente ici quelques images qui me semblent bien refléter la vie angolaise, celle de tous les jours et surtout celle des humbles...





Optez pour le plein écran en cliquant en bas à droite du diaporama.





A cette époque (de 2003 à 2007) je ne disposais pas des appareils photos sophistiqués (Canon EOS 350 D et 50 D) que j'utilise aujourd'hui. La qualité des clichés n'est donc pas géniale, mais ce n'est pas ce que je voudrais que vous en reteniez après avoir visionné cette série...

J'aimerais que certains "détails" vous interpellent,

j'aimerais que vous ayiez des questions à me poser (auxquelles bien sûr je répondrai volontiers),

j'aimerais que vous ayiez, pour les voir, un oeil complice et une certaine empathie...

C'est donc volontairement que je n'ai pas mis de légendes sur les clichés, mais je vous donnerai toutes les explications que vous me demanderez...


Repost 0
Published by Martine, Pèlerine et Citoyenne du Monde - dans ANGOLA
commenter cet article
9 octobre 2009 5 09 /10 /octobre /2009 12:32
J'ai vécu, la semaine dernière, une rencontre inoubliable... Pour que vous compreniez bien je dois remonter à la création de ce blog il y a presque cinq ans déjà. J'avais trouvé là une manière ludique et facile de partager mon chemin et peut-être de donner à d'autres le goût de vivre par eux-mêmes une "aventure" similaire. Il y a cinq ans c'était juste le début de la blogomanie et tout de suite "campostellae" est devenu un petit carrefour où chacun me disait un mot de son chemin ou de son désir de futur pèlerinage...

C'est donc sur ce blog que j'ai d'abord "rencontré" quelques pèlerin(e)s ou futurs pèlerin(e)s. Avec certains d'entre-eux se sont créées petit à petit des relations épistolaires et amicales sans pour autant que nous nous soyons jamais rencontrés.

Et puis un jour, peut-être stimulé par la lecture de mon récit, un premier futur pèlerin (JF) a pris la route vers Santiago
pour de bon et a fini une de ses étapes tout près de chez moi, dans les Landes. L'occasion était trop belle !  ... et nous avons apprécié ensemble la bonne cuisine du sud-ouest (omelette à la morue, chulettas de cerdo grillées) dans une cidrerie de Mont-de-Marsan cela fera deux ans en Novembre. Et puis quelques mois plus tard, un autre de ces amis bloguiens (PM, le Cht'i) a pris à son tour le départ. JF et PM se sont rencontrés à leur tour..., il fallait bien qu'un jour le trio soit réuni !

C'est à Amiens que nous nous sommes donnés rendez-vous tous les trois, PM venant de Douai, JF de Fontenay et moi arrivant de Pau. Le lieu : sur le parvis de la Cathédrale d'Amiens, mercredi 29 septembre, 10 h 30.

Lorsque je suis arrivée devant la Cathédrale, la place était déserte... pas de pèlerins à l'horizon. Alors je suis allée m'installer juste en face, sur un banc de pierre, endroit idéal autant pour admirer le bel édifice que pour avoir une vue générale de l'esplanade et voir arriver mes "amis".

C'est PM le Cht'i que j'ai aperçu en premier. Comme je me l'étais imaginé (bon d'accord, j'avais déjà vu une photo de lui sur son blog) avec en plus la chaleur de la première accolade et un petit côté rock-en-roll. Puis JF est arrivé. Là je n'ai pas eu de mal à le reconnaître puisque je l'avais déjà rencontré deux ans plus tôt... cependant, il y avait une nette différence entre le monsieur élégant aux cheveux coupés très très courts et le pèlerin aux cheveux longs, un peu fatigué par sa dernière étape (son blog aussi) !!!

Et puis le contact s'est fait instantanément. Nous nous savions déjà amis et nous l'avons ressenti tout de suite pour de bon. Et nous avons passé ensemble une journée extra-ordinaire. Si nous avons parlé du chemin ?? Heu, oui... plutôt  ! Si nous avons ri ?? Ah oui, beaucoup... Si nous allons nous revoir ?? Ca ne fait pas l'ombre d'un doute !!

... et la maison du Pèlerin dans tout ça ??


Et bien, lorsque je me suis assise sur le banc pour les attendre, face à la cathédrale,  je tournais le dos à une bâtisse superbe, au bout de quelques minutes, pour passer le temps, je me suis promenée alentour et j'ai découvert cette façade aux magnifiques colombages et à l'architecture "moyennageuse. Je
suis allée voir de plus près et là, stupéfaction : je vois son nom, accroché au-dessus de la porte, "La maison du Pèlerin" ! Un peu plus tard, lorsque je leur ai montré la maison, mes amis ont été tout aussi surpris que moi...

Avouez que la coïncidence est incroyable, non ?

Un petit mot donc sur cette magnifique "Maison du Pèlerin". Non, il ne semble pas, d'après les renseignements que j'ai glânés ici ou là (et sur internet bien sûr...) qu'il s'agisse d'une maison du moyen-âge, même si effectivement elle en a l'architecture. Elle serait seulement du 18ème siècle. Mais il s'agit là, semble-t-il, de la reconstitution d'un bâtiment qui aurait accueilli les pèlerins. Il n'est pas improbable non plus qu'à cet endroit on ait donné l'hospitalité aux pèlerins qui arrivaient des pays du  Nord et de l'Angleterre, car Amiens a bel et bien, elle-aussi, une tradition d'hospitalité jacquaire. Aujourd'hui, cette maison abrite diverses associations culturelles et le cabinet d'un mèdecin.

Quelle chance avions-nous de nous donner, sans le savoir, rendez-vous dans un lieu qui ait un tel rapport avec notre rencontre ?

C'est ça aussi... la magie du Chemin !
Repost 0
Published by Martine, Pèlerine et Citoyenne du Monde - dans Compostelle
commenter cet article
8 octobre 2009 4 08 /10 /octobre /2009 14:25
En France on dit "un timbre", en Espagne on dit "un cuno", c'est l'empreinte du tampon que l'on apposera sur votre crédentiale à chaque étape de votre chemin.

Tous ont leur propre signification. Simple à comprendre la plupart du temps, mais parfois plus difficile à déterminer... Mais tous sont beaux à voir et chacun,  j'en suis sûre, est heureux de le voir apparaître chaque jour sur sa "lettre d'accréditation"...

Voici ceux que j'ai récolté sur mon chemin.





Il y a deux absents... le timbre de Belorado car il n'y avait personne pour m'accueillir ce soir là au gîte de pèlerins, et celui des moniales de Léon, car elles ont oublié de l'apposer... ça arrive !

Celui que je préfère est celui d'O Cebreiro... et vous lequel préférez-vous ?
Repost 0
Published by Martine, Pèlerine et Citoyenne du Monde - dans Compostelle
commenter cet article
7 octobre 2009 3 07 /10 /octobre /2009 12:22

Le mot "Céphalophore" signifie "porteur de tête" en grec. Il désigne des personnages qui ont été décapités mais continuent de vivre, se relèvent, prennent leur tête entre leurs mains et se dirigent vers l'endroit où ils désirent être inhumés.

 

Les deux céphalophores que j'ai repérés sur la façade de la Cathédrale (portail Saint-Firmin) sont probablement Saint-Ache et Saint-Acheul.


On retrouve fréquemment ce  thème dans l'hagiographie chrétienne et saint Denis, le patron de Paris, en est l'exemple le plus célèbre : martyrisé sur la colline de Montmartre, il est allé jusqu'à l'actuel site de Saint-Denis pour y être enterré (merci Jean-François pour l'explication très érudite que tu nous as donnée).


Parmi les principaux céphalophores, on peut citer sur notre territoire : saints Ache et Acheul (Amiens), Adalbald (Périgord), Aphrodise (Béziers), Ausone (Angoulême), Aventin (Saint-Aventin, près de Luchon), Balsème (Ormes), Céran (Paris), Chéron (Chartres), Chrysole (Comines), Clair (Vexin), Démètre (Gap), Didier (Langres), Elophe (Soulosse), Euchaire (Liverdun), Fargeau et Fergeon (Besançon), Firmin (Amiens), Fuscien et Victoric (près d'Amiens), Gaudens (Haute-Garonne), Genès (Arles), Gohard (Nantes), Hilarion (Espalion), Honoré (Thénezay), Just (Beauvais), Juste d'Auxerre (Louvres), Léon (Bayonne), Lié (Pithiviers), Livier (Metz), Lucain (Parisis), Lucien (Beauvais), Lupien (Gévaudan), Maurin (Lectoure), Maxime et Vénérand (Acquigny), Mitre (Aix-en-Provence), Miliau (Guimiliau), Nicaise (Reims, et Vexin), Oricle (Senuc, Ardennes), Papoul (près de Castelnaudary), Parrès (sud de la Champagne), Piat (Tournay), Quitterie (Aire-sur-l'Adour), Révérien (Autun), Sabinien (Dauphiné), Sever (Gascogne), Silanus et ses trois compagnons (Périgord), Symphorien (Autun), Trémeur (Carhaix), Tropez (Var), Valérien (Tournus), Vénérand (Troyes) Yon de Châtres (Arpajon), ainsi que saintes Basilée (sud-est de Bayeux), Bazille (Gironde), Bologne (le Bassigny), Germaine (Bar-sur-Aube), Haude (Finistère), Hélidie (Auvergne), Libaire (Grand ou Toul), Maxence (Beauvaisis), Noyale (Pontivy), Probe (Laon), Procule (Gannat), Protaise (Senlis), Quitterie (Aubous), Saturnine (Sains-lès-Marquion, près d'Arras), Solange (Berry), Spérie ou Espérie (Saint-Céré), Tanche (Lhuître, dans l'Aube), Théphine (Côtes-d'Armor), Valérie (Limoges), Verge (Saiinte-Verge, près de Thouars).


On a pu interpréter cette particularité de porter sa tête entre ses mains par une considération iconographique : l'artiste aurait trouvé cette solution pour représenter dignement, et "avec toute sa tête", celui qui en fait l'avait perdue de par son martyre ... une convention toute naturelle pour exposer la nature du supplice enduré. Et la légende se serait ensuite créée afin de justifier de telles images. Une légende qui se développe, au-delà de quelques variantes, selon des schémas assez souvent récurrents : le saint, par exemple, a tendance à traverser une rivière, à passer de l'autre côté de l'eau, avant de gravir une côte, à gagner un lieu élevé (à moins qu'il n'en vienne), et de parvenir au lieu qui lui accordera enfin le repos. Ils y lavent volontiers leur tête dans une fontaine, et la posent sur une pierre qui reste marquée de son sang. Là un personnage féminin se charge éventuellement des derniers soins à lui donner.


Le lieu, la pierre et la fontaine s'en trouvent sacralisés et deviennent supports de dévotions (à moins, comme c'est probable, que la légende ne rende compte a posteriori un culte préchrétien).

Mais il semble que le thème ne soit pas exclusivement chrétien, et on peut tenter d'autres explications. Orphée, dont la tête, emportée par le courant du fleuve, continue de clamer le nom d'Eurydice. Mais surtout l'importance accordée par les Gaulois à la tête : les têtes coupées des vaincus, qui étaient rituellement exposées. Mais aussi des "dieux-têtes", des figures divines dont la représentation ne comprend que cette partie du corps. Et J.-J. Hatt rapproche ces images d'une statue acéphale représentant sans doute Esus (source : bulletin de la Sté de Mythologie Française, n°119).

Une petite suite à mon escapade amiennoise... demain !

Repost 0
Published by Martine, Pèlerine et Citoyenne du Monde - dans Vie privée
commenter cet article
6 octobre 2009 2 06 /10 /octobre /2009 12:38
J'ai découvert Amiens depuis quelques jours et j'avoue avoir eu vraiment un coup de foudre pour cette ville si accueillante où ma benjamine a choisi de poursuivre son propre chemin...


C'était la première fois que moi, sudiste de toujours, je "montais" tout en haut de l'héxagone ! J'ai eu peu de temps, entre les différentes démarches à faire pour trouver un appartement pour ma fille et l'installation de celui-ci, pour découvrir la ville, mais j'ai passé (en compagnie de deux amis pèlerins !) une petite demi-journée dans la cathédrale "Notre-Dame".

J'ai retenu que cette cathédrale, la plus haute d'Europe, pouvait contenir "Notre-Dame de Paris" !  La cathédrale Notre-Dame d’Amiens est en effet la plus vaste de France par ses volumes intérieurs (200 000 m3). Avec les cathédrales de Chartres et de Reims, elle est considérée comme l'archétype du style gothique classique, comprenant aussi des éléments des phases suivantes du style gothique, du gothique rayonnant (notamment le chevet) et du gothique flamboyant (notamment la grande rosace de la façade occidentale, la tour nord et les stalles). Sa longueur hors œuvre est de 145 mètres et sa hauteur sous voûte de 42,30 mètres (proche du maximum supportable pour cette architecture).

Monument historique en France depuis 1862, elle est inscrite depuis 1981 au patrimoine mondial de l'UNESCO. Si vous voulez en découvrir davantage sur cette magnifique construction, je vous conseille l'article de WIKIPEDIA sur lequel j'ai trouvé ces informations :
ici
Repost 0
Published by Martine, Pèlerine et Citoyenne du Monde - dans Vie privée
commenter cet article
17 septembre 2009 4 17 /09 /septembre /2009 15:06






Repost 0
Published by Martine, Pèlerine et Citoyenne du Monde - dans Images de hasard
commenter cet article
16 septembre 2009 3 16 /09 /septembre /2009 00:00
Si vous l'avez vu récemment, si vous avez des nouvelles de lui, contactez sa famille à l'adresse indiquée sur cette vidéo.




Jérôme s'est inscrit sur notre communauté des "pèlerins de Compostelle" il y a quelques mois, et nous avons échangés de nombreux messages... Alors qu'il comptait, après avoir traversé l'Espagne, rejoindre Jérusalem via le Maroc, l'Algérie, la Tunisie, la Libye et l'Egypte, il a cessé de donner de ses nouvelles depuis plus de deux mois.

Si cette communauté des blogs dédiés à Compostelle pouvait trouver là un intérêt majeur en permettant à sa famille de le retrouver, ou d'avoir de ses nouvelles, je ne regretterais vraiment pas de l'avoir créée...

Pour en savoir plus : le blog de Jérôme
Repost 0
Published by Martine, Pèlerine et Citoyenne du Monde - dans Compostelle
commenter cet article
5 septembre 2009 6 05 /09 /septembre /2009 17:44

black-and-white-sisters.jpg


Aujourd'hui la plus petite a perdu sa blondeur et la plus grande porte des lunettes...

La brune, abandonnée dans une rue de Lagos (Nigéria) alors qu'elle ne marchait pas encore est en 3ème année de Licence d'Histoire de l'Art et d'Archéologie, elle envisage un (ou deux) master(s) à l'Etranger, peut-être au Canada ou en Angleterre : elle veut se consacrer au marché de l'Art et devenir experte.

La blonde a choisi de se consacrer aux autres (carrières sanitaires et sociales) et effectue actuellement un "service civil volontaire" dans une structure socio-culturelle en Picardie... elle veut elle aussi poursuivre ses études à l'Etranger...

Repost 0
Published by Martine, Pèlerine et Citoyenne du Monde - dans Vie privée
commenter cet article
31 août 2009 1 31 /08 /août /2009 20:34
Pour répondre au défi du mois d'Août des Mousquetaires de l'art... voici la dernière aquarelle que je viens de réaliser (aux crayons aquarellables).



Il est vrai que le sujet avait tout pour me plaire ! Mais contrairement à mes aquarelles habituelles celle-ci a donc été exécutée à partir d'une photographie faite par l'un des participants au défi. Il s'agit d'un "souvenir du Togo", quelques regards d'enfants capturés derrière un mur ouvert sur une salle de classe...
Repost 0
Published by Martine, Pèlerine et Citoyenne du Monde - dans Croquis et Aquarelles
commenter cet article
28 août 2009 5 28 /08 /août /2009 12:02
...de ma maison en Provence,  pour vous faire partager un peu de mon intimité.

Voilà, je vais confier les clefs à d'autres occupants, pendant deux ans.  Ils occuperont mes murs, goûteront aux joies du jardin, à l'ombre de la terrasse.

Quel regret pour moi de ne pas voir grandir le petit figuier qui est venu tout seul se planter dans la restanque...

Je ne pourrais pas non plus me réfugier dans mon alcove  les jours de grand froid, j'abandonne à regret mon nid provençal... mais je me réjouis que d'autres en prennent grand soin.

           

Repost 0
Published by Martine, Pèlerine et Citoyenne du Monde - dans Vie privée
commenter cet article