Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Campo Stellae (Le champ des Etoiles)
  • Campo Stellae (Le champ des Etoiles)
  • : Je suis Pèlerine et Citoyenne d'un monde que je parcours en tous sens depuis des années. Par mes récits, croquis ou aquarelles, fictions, photos, carnets de voyages, je laisse ici quelques traces des mondes réels ou imaginaires que je traverse...
  • Contact

Vers Compostelle

Pour tout savoir sur
le Chemin de COMPOSTELLE,
cliquez sur le bouton :

 

 



pour suivre mon cheminement,
par le "CAMINO FRANCES" 
jour après jour,
choisissez les étapes
dans la liste ci-dessous :

Le 1er jour :
Monfort/Habas
Le 2ème jour :
Habas/Sauveterre
Le 3ème jour :
Sauveterre/ Saint-Palais
Le 4ème jour :
Saint-Palais/Ostabat
Le 5ème jour :
Ostabat
Le 6ème jour :
Ostabat/Bussunarits
Le 7ème jour :
Bussunarits/St-J-Pied-de-Port
Le 8ème jour :
St-Jean-Pied-de-Port/Hunto
Le 9ème jour :
Hunto/Roncevaux
Le10ème :
Roncesvalles/Viscaret
Le 11ème jour :
Viscaret/Zubiri
Le 12ème jour :
Zubiri/Pamplona
Le 13ème jour :
Pamplona/Uterga
Le 14ème jour :
Uterga/Lorca
Le 15ème jour :
Lorca/Estella
Le 16ème jour :
Estella/Villamayor
Le 17ème jour :
Villamayor/Los Arcos
Le 18ème jour :
Los Arcos/Viana
Le 19ème jour :
Viana/Navarrete
Le 20ème jour :
Navarrete/Najera
Le 21ème jour :
Najera/Santo Domingo
Le 22ème jour :
Santo Domingo/Belorado
Le 23ème jour :
Belorado/S-Juan-de-Ortega
Le 24ème jour :
S-Juan-de-Ortega/Burgos
Le 25ème jour :
Burgos/Hornillos
Le 26ème jour :
Hornillos/Castrojeriz
Le 27ème jour :
Castrojeriz/Boadilla
Le 28ème jour :
Boadilla/Carrion
Le 29ème jour :
Carrion/Calzadilla de la C.
Le 30ème jour :
Calzadilla/Sahagun
Le 31ème jour :
Sahagun/Calzadilla de los H.
Le 32ème jour :
Calzadilla/Mansillas
Le 33ème jour :
Mansillas/Leon
Le 34ème jour :
Leon/Villar de Mazarife
Le 35ème jour :
Villar de M./Hospital de Orbigo
Le 36ème jour :
Hospital de Orbigo
Le 37ème jour :
Hospital de Orbigo/Astorga
Le 38ème jour :
Astorga/Rabanal
Le 39ème jour :
Rabanal/Riego de Ambros
Le 40ème jour :
Riego/Cacabellos
Le 41ème jour :
Cacabellos/Vega de Valcarce
Le 42ème jour :
Vega/Hospital da Condesa
Le 43ème jour :
Hospital da Condesa/Triacastela
Le 44ème jour :
Triacastela/Sarria
Le 45ème jour :
Sarria/Portomarin
Le 46ème jour :
Portomarin/Palas de Rei
Le 47ème jour :
Palas de Rei/Ribadiso de Baixa
Le 48ème jour :
Ribadiso de Baixa/Santa Irene
Le 49ème jour :
Santa Irene/Santiago
Le 49ème jour (suite) :
Santiago de Compostelle
Le 50ème jour :
SANTIAGO DE COMPOSTELLA
Le 51ème jour :
Santiago/Negrera
Le 52ème jour :
Negrera/Olveiroa
Le 53ème jour :
Olveiroa/Finisterra

 

Et vous ?? d'où venez-vous ??

 

Locations of visitors to this page

 
Vers Compostelle
par la voie d'Arles
 

(récit à venir...) 

Vers Compostelle
par le "CAMINO DEL NORTE"

 (récit à venir...)  


Découvrez Dominique Bouvier!

Recherche

Les Mousquetaires de l'Art

Archives

2 décembre 2009 3 02 /12 /décembre /2009 09:59

LA COQUILLE SAINT-JACQUES

"PECTEN MAXIMUS"

 


A première vue, tout le monde reconnaît une coquille Saint-Jacques… à première vue seulement ! Parce que vous l’ignorez peut-être, mais il existe à son sujet une énorme polémique sur ce qui est ou ce qui n’est pas une coquille Saint-Jacques. Et si dans le milieu autorisé (celui de la pêche artisanale et celui de la pêche industrielle) la bataille fait rage c’est qu’il y est question de gros sous. En effet, l’appellation « Coquille Saint-Jacques » a été étendue à toutes sortes de coquilles qui ne sont en réalité que des « pétoncles » et dont le goût, la saveur, la finesse n’a rien à voir avec la vraie de vraie coquille St Jacques, mais dont le coût de production est trois fois moins élevé que « Pecten Maximus » et qui sont pêchées en quantité industrielle par, entre autres, le Canada, le Pérou, le Chili… (en savoir plus sur la guerre des pétoncles)

Nous parlerons donc de la coquille Saint-Jacques en général et de Pecten maximus en particulier. On la trouve sur les côtes de l’atlantique, en Bretagne et en Normandie, en Ecosse, en Irlande ou en Angleterre et les côtes de la Méditerranée, en France, en Italie, en Yougoslavie.

La coquille Saint-Jacques (nom scientifique Pecten maximus) est un mollusque bivalve. À coquilles inégales, elle est aisément reconnaissable par une valve supérieure totalement plate et pourvue de côtes. Elle est de couleur rouge à brun, quelque fois rose ou tachetée. Elle possède la particularité, rare dans le monde animal, d'être munie d'yeux catadioptriques élémentaires (qui fonctionnent par réflexion). La coquille Saint-Jacques peut se déplacer relativement vite sur de courtes distances en claquant ses valves et en expulsant rapidement l’eau (hydropropulsion).

Elle est très appréciée pour sa chair, très riche en fer. Les Français mangent aussi sa glande génitale, appelée corail en gastronomie. Celui-ci est constitué de deux parties : l'une mâle, blanc ivoire (à ne pas confondre avec le pied) ; l'autre femelle, rouge orangé.

J’ai noté quelques sites très intéressants si vous voulez en savoir plus :

En images, la famille des Pectinidae

Et pour les amateurs de coquillages, un site où l’on peut en acheter… pour compléter sa collection !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Martine, Pèlerine et Citoyenne du Monde - dans Compostelle
commenter cet article

commentaires

J F GrandsLieux! 08/12/2009 10:41


Hein ? Elles ont des yeux ? Incroyable ! Tu nous en apprends des choses ! (je relève la question des yeux, parce que côté corail, c'est un peu olé olé, avec le sexe
dont il ne faut pas confondre une partie avec le pied...)
Quand je regarde ma coquille, c'est à dire tous les jours, je pense à toi...
Bises,
Bonne journée,


Martine, Pèlerine et Citoyenne du Monde 09/12/2009 09:57


J'en apprends aussi par la même occasion... et j'essaie d'en faire profiter les autres. Finalement elles ont pas mal de similitudes avec nous... des yeux, un seul
pied, un sexe... peut-être qu'à l'origine on n'était pas poisson mais coquille saint-jacques !!!
Je suis heureuse que la coquille que je t'ai offerte à ton départ te rappelle souvent notre amitié... bises, et bonne journée à toi aussi.