Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Campo Stellae (Le champ des Etoiles)
  • Campo Stellae (Le champ des Etoiles)
  • : Je suis Pèlerine et Citoyenne d'un monde que je parcours en tous sens depuis des années. Par mes récits, croquis ou aquarelles, fictions, photos, carnets de voyages, je laisse ici quelques traces des mondes réels ou imaginaires que je traverse...
  • Contact

Vers Compostelle

Pour tout savoir sur
le Chemin de COMPOSTELLE,
cliquez sur le bouton :

 

 



pour suivre mon cheminement,
par le "CAMINO FRANCES" 
jour après jour,
choisissez les étapes
dans la liste ci-dessous :

Le 1er jour :
Monfort/Habas
Le 2ème jour :
Habas/Sauveterre
Le 3ème jour :
Sauveterre/ Saint-Palais
Le 4ème jour :
Saint-Palais/Ostabat
Le 5ème jour :
Ostabat
Le 6ème jour :
Ostabat/Bussunarits
Le 7ème jour :
Bussunarits/St-J-Pied-de-Port
Le 8ème jour :
St-Jean-Pied-de-Port/Hunto
Le 9ème jour :
Hunto/Roncevaux
Le10ème :
Roncesvalles/Viscaret
Le 11ème jour :
Viscaret/Zubiri
Le 12ème jour :
Zubiri/Pamplona
Le 13ème jour :
Pamplona/Uterga
Le 14ème jour :
Uterga/Lorca
Le 15ème jour :
Lorca/Estella
Le 16ème jour :
Estella/Villamayor
Le 17ème jour :
Villamayor/Los Arcos
Le 18ème jour :
Los Arcos/Viana
Le 19ème jour :
Viana/Navarrete
Le 20ème jour :
Navarrete/Najera
Le 21ème jour :
Najera/Santo Domingo
Le 22ème jour :
Santo Domingo/Belorado
Le 23ème jour :
Belorado/S-Juan-de-Ortega
Le 24ème jour :
S-Juan-de-Ortega/Burgos
Le 25ème jour :
Burgos/Hornillos
Le 26ème jour :
Hornillos/Castrojeriz
Le 27ème jour :
Castrojeriz/Boadilla
Le 28ème jour :
Boadilla/Carrion
Le 29ème jour :
Carrion/Calzadilla de la C.
Le 30ème jour :
Calzadilla/Sahagun
Le 31ème jour :
Sahagun/Calzadilla de los H.
Le 32ème jour :
Calzadilla/Mansillas
Le 33ème jour :
Mansillas/Leon
Le 34ème jour :
Leon/Villar de Mazarife
Le 35ème jour :
Villar de M./Hospital de Orbigo
Le 36ème jour :
Hospital de Orbigo
Le 37ème jour :
Hospital de Orbigo/Astorga
Le 38ème jour :
Astorga/Rabanal
Le 39ème jour :
Rabanal/Riego de Ambros
Le 40ème jour :
Riego/Cacabellos
Le 41ème jour :
Cacabellos/Vega de Valcarce
Le 42ème jour :
Vega/Hospital da Condesa
Le 43ème jour :
Hospital da Condesa/Triacastela
Le 44ème jour :
Triacastela/Sarria
Le 45ème jour :
Sarria/Portomarin
Le 46ème jour :
Portomarin/Palas de Rei
Le 47ème jour :
Palas de Rei/Ribadiso de Baixa
Le 48ème jour :
Ribadiso de Baixa/Santa Irene
Le 49ème jour :
Santa Irene/Santiago
Le 49ème jour (suite) :
Santiago de Compostelle
Le 50ème jour :
SANTIAGO DE COMPOSTELLA
Le 51ème jour :
Santiago/Negrera
Le 52ème jour :
Negrera/Olveiroa
Le 53ème jour :
Olveiroa/Finisterra

 

Et vous ?? d'où venez-vous ??

 

Locations of visitors to this page

 
Vers Compostelle
par la voie d'Arles
 

(récit à venir...) 

Vers Compostelle
par le "CAMINO DEL NORTE"

 (récit à venir...)  


Découvrez Dominique Bouvier!

Recherche

Les Mousquetaires de l'Art

Archives

21 mars 2010 7 21 /03 /mars /2010 15:57
Je vous présente aujourd'hui ma dernière lecture, un petit traité "philosophique" sur la marche ! Frédéric Gros analyse dans son dernier livre : "Marcher, une philosophie" ce désir qui évolue entre vagabondage et pèlerinage et nous "force", au delà de nous-mêmes, tout en nous offrant un espace de temps pour... penser !

jaquette-marcher-une-philosophie.jpg

"La marche à pied connaît de plus en plus d'adeptes qui en recueillent les bienfaits : apaisement, communion avec la nature, plénitude... Nous sommes nombreux à bénéficier de ces dons. Marcher ne nécessite ni apprentissage, ni technique, ni matériel, ni argent... Il y faut juste un corps, de l'espace et du temps.

Mais la marche est aussi un acte philosophique et une expérience spirituelle... "

Une lecture qui ne fera que vous inciter à marcher encore et encore, pour multiplier vos sensations, vos émotions et trouver si besoin, un peu plus de sérénité !

Partager cet article

Repost 0
Published by Martine, Pèlerine et Citoyenne du Monde - dans Mes coups de coeur
commenter cet article

commentaires

Pierre-Marie 29/03/2010 14:51



Hier, en marchant, je pensais à cet article ; en contre-bas je voyais ses voitures qui filaient sur la route et me disait que ma lenteur allongeait le temps
. Nos ancêtres étaient des chasseurs cueilleurs ; je me considère, lorsque je marche, comme un chasseur d’espace et un cueilleur d’infini.


PS :  faire le Père Noël en Juin…. Avec joie !!!!.


PM




Martine, Pèlerine et Citoyenne du Monde 14/04/2010 11:34



Comme c'est poétique ce que tu nous dis là... je retiens l'expression. Pour le père noël ya pas de problème, joie partagée !



Luc Bartramie 25/03/2010 22:29


De toute façon, Martine, quand on lit le récit de tes marches vers Compostelle, ou quand on se promène ailleurs dans ton blog, on a l'esprit qui s'aère et se renouvelle. Ah, j'allais oublier: même
quand tu nous dis que tu prends l'ascenseur au lieu de l'escalier... enfin toujours, quoi que tu dises, écrives, affirmes ou racontes, toujours, toujours, tu nous fais toujours marcher!
Amitié, Luc B.


Martine, Pèlerine et Citoyenne du Monde 14/04/2010 11:37



ah ah , tiens d'ailleurs, il faudrait que je me fasse marcher un peu aussi en ce
moment... Je suis devenue trop sédentaire ces derniers mois et je commence à avoir des fourmis dans les jambes !



Alain Marc 22/03/2010 13:52


Très intéressant ouvrage qui replace la marche dans son contexte : le premier et le plus naturel des moyens de locomotion dont nous disposons, et que nous avons tendance à oublier dans notre monde
contemporaine ...
Grosses bises et à +,
Alain MARC d'aquarelle-en-voyage.com


Martine, Pèlerine et Citoyenne du Monde 14/04/2010 11:41



très juste Alain. C'est le moyen le plus lent certe, mais le plus sûr, le plus gratuit, et le plus gratifiant ! Tout va trop vite aujourd'hui.
bises



Maurice 22/03/2010 07:02



Marcher pour s'aérer l'esprit en même temps que les poumons.


La multitude de paysages nous donne à penser autrement.


Merci de nous aire partager tes lectures.






Martine, Pèlerine et Citoyenne du Monde 22/03/2010 11:01


OUI, la marche est à la portée de chacun, il n'y a rien de plus facile finalement... mettre un pied devant l'autre et recommencer ! Et puis les chemins,
surtout en cette saison, nous réservent de merveilleuses découvertes... amicalement Maurice


J F F GrandsLieux! 21/03/2010 17:52


Précisons, car on peut se méprendre : je n'en avais pas besoin, parce que je demande plus à croire qu'à douter. Douter, je sais faire, croire est si
difficile !


Martine, Pèlerine et Citoyenne du Monde 22/03/2010 11:04


surtout croire en soi, enfin, je parle pour moi ! Quant à commander au Père Noël seulement ce dont on a besoin, on sait tous que c'est le superflu qui fait
plaisir...