Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Campo Stellae (Le champ des Etoiles)
  • Campo Stellae (Le champ des Etoiles)
  • : Je suis Pèlerine et Citoyenne d'un monde que je parcours en tous sens depuis des années. Par mes récits, croquis ou aquarelles, fictions, photos, carnets de voyages, je laisse ici quelques traces des mondes réels ou imaginaires que je traverse...
  • Contact

Vers Compostelle

Pour tout savoir sur
le Chemin de COMPOSTELLE,
cliquez sur le bouton :

 

 



pour suivre mon cheminement,
par le "CAMINO FRANCES" 
jour après jour,
choisissez les étapes
dans la liste ci-dessous :

Le 1er jour :
Monfort/Habas
Le 2ème jour :
Habas/Sauveterre
Le 3ème jour :
Sauveterre/ Saint-Palais
Le 4ème jour :
Saint-Palais/Ostabat
Le 5ème jour :
Ostabat
Le 6ème jour :
Ostabat/Bussunarits
Le 7ème jour :
Bussunarits/St-J-Pied-de-Port
Le 8ème jour :
St-Jean-Pied-de-Port/Hunto
Le 9ème jour :
Hunto/Roncevaux
Le10ème :
Roncesvalles/Viscaret
Le 11ème jour :
Viscaret/Zubiri
Le 12ème jour :
Zubiri/Pamplona
Le 13ème jour :
Pamplona/Uterga
Le 14ème jour :
Uterga/Lorca
Le 15ème jour :
Lorca/Estella
Le 16ème jour :
Estella/Villamayor
Le 17ème jour :
Villamayor/Los Arcos
Le 18ème jour :
Los Arcos/Viana
Le 19ème jour :
Viana/Navarrete
Le 20ème jour :
Navarrete/Najera
Le 21ème jour :
Najera/Santo Domingo
Le 22ème jour :
Santo Domingo/Belorado
Le 23ème jour :
Belorado/S-Juan-de-Ortega
Le 24ème jour :
S-Juan-de-Ortega/Burgos
Le 25ème jour :
Burgos/Hornillos
Le 26ème jour :
Hornillos/Castrojeriz
Le 27ème jour :
Castrojeriz/Boadilla
Le 28ème jour :
Boadilla/Carrion
Le 29ème jour :
Carrion/Calzadilla de la C.
Le 30ème jour :
Calzadilla/Sahagun
Le 31ème jour :
Sahagun/Calzadilla de los H.
Le 32ème jour :
Calzadilla/Mansillas
Le 33ème jour :
Mansillas/Leon
Le 34ème jour :
Leon/Villar de Mazarife
Le 35ème jour :
Villar de M./Hospital de Orbigo
Le 36ème jour :
Hospital de Orbigo
Le 37ème jour :
Hospital de Orbigo/Astorga
Le 38ème jour :
Astorga/Rabanal
Le 39ème jour :
Rabanal/Riego de Ambros
Le 40ème jour :
Riego/Cacabellos
Le 41ème jour :
Cacabellos/Vega de Valcarce
Le 42ème jour :
Vega/Hospital da Condesa
Le 43ème jour :
Hospital da Condesa/Triacastela
Le 44ème jour :
Triacastela/Sarria
Le 45ème jour :
Sarria/Portomarin
Le 46ème jour :
Portomarin/Palas de Rei
Le 47ème jour :
Palas de Rei/Ribadiso de Baixa
Le 48ème jour :
Ribadiso de Baixa/Santa Irene
Le 49ème jour :
Santa Irene/Santiago
Le 49ème jour (suite) :
Santiago de Compostelle
Le 50ème jour :
SANTIAGO DE COMPOSTELLA
Le 51ème jour :
Santiago/Negrera
Le 52ème jour :
Negrera/Olveiroa
Le 53ème jour :
Olveiroa/Finisterra

 

Et vous ?? d'où venez-vous ??

 

Locations of visitors to this page

 
Vers Compostelle
par la voie d'Arles
 

(récit à venir...) 

Vers Compostelle
par le "CAMINO DEL NORTE"

 (récit à venir...)  


Découvrez Dominique Bouvier!

Recherche

Les Mousquetaires de l'Art

Archives

4 février 2010 4 04 /02 /février /2010 17:10

 

 

ELLES

étaient, l'une blonde aux yeux vert bronze, l'autre brune aux yeux noirs

martine-ionna-july-anna-nigeria

L'une avait la peau blanche et l'autre la peau noire. A la maternelle, on riait d'elles lorsqu'elles disaient qu'elles étaient soeurs, mais elles insistaient jusqu'aux pleurs parfois et refusaient de prononcer le mot "adoption" qui aurait tout simplifié. Elles étaient soeurs, un point c'est tout.

Puis il y eut le retour en France et le collège. Parfois on disait à l'une "ouai, ta mère a couché avec un noir !"  et sans comprendre, l'une sentait picoter les yeux, ou on disait à l'autre, tu vois bien que t'es pas blanche, et l'autre regardait la peau blanche à l'intérieur de ses mains en priant que ça s'étale aussi sur tout le corps. Parfois elle disait, "dis maman, c'est quand que je serai blanche comme toi ?

Et puis plus tard elles allèrent au pensionnat, dans une école religieuse, les groupes se formaient dans la cour, la petite blonde ne voulait pas abandonner la petite brune, alors elles restaient à l'écart et jouaient ensemble pour ne pas entendre le "barre-toi, on parle pas aux négresses".  Elles partageaient le même box au dortoir car personne ne voulait être avec "l'autre" et lorsqu'elle sortait de la douche ou des toilettes, certaines se bouchaient ostensiblement le nez.

Plus tard encore, au lycée international, la brune n'était plus seule a avoir la peau noire, mais étrangement elle n'était pas non plus acceptée par celles qui, comme elle, venaient d'Afrique, on l'appelait "Bounty", parce qu'elle était noire à l'extérieur et blanche à l'intérieur !

Aujourd'hui, la blonde et la brune se nomment elles-mêmes les "black and white sisters",  la dure expérience du racisme ordinaire a forgé leurs caractères mais pas entamé leur goût de la vie et l'amour des autres...


Partager cet article

Repost 0
Published by Martine, Pèlerine et Citoyenne du Monde - dans PORTRAITS sans noms
commenter cet article

commentaires

NicoleA 15/02/2010 22:20


elles vont comment les black and white sisters ??? Iona est magnifique en eptite fille et July Anna a de la noblesse dans son port de tête ! Jolie image de bonheur malgré tout ! Ce qui compte c'est
leur amour réciproque !!! et celui de maman !
Bisous ma gemelle !!!


Martine, Pèlerine et Citoyenne du Monde 23/02/2010 17:00


Ton passage ici me fait plaisir... Les black and white sisters vont très bien ! Et nous on se voit quand ??


Marieluce 10/02/2010 20:42


Ce jeudi 11 février marque les 20 ans de la libération de Nelson Mandela, héros de la lutte contre l'apartheid en Afrique du Sud. C'était en 1990 et après 27 années passées dans les geôles du
régime ségrégationniste ... Dieu merci, le temps a fait que les choses ont évolué dans le bon sens depuis, dans ce pays ainsi que le monde entier ! Obama, un "métisse" a même été élu Président des
Etats Unis, cependant il reste encore beaucoup à faire dans les mentalités ... ... ...


Martine, Pèlerine et Citoyenne du Monde 12/02/2010 12:27


Je suis d'accord avec toi Marie-Luce, il reste encore beaucoup à faire ! On peut juste, chacun, apporter sa petite contribution qui est une petite pierre à
l'édifice commun. Changer le regard, changer les mentalités.... et pourquoi pas changer le monde, pour qu'il devienne, enfin, plus humain !


Jean Michel 09/02/2010 12:22


Les mots me manquent en voyant cette photo.
On peut y lire toute votre générosité et votre grandeur d'âme. Notre monde manque cruellement de personnes telles que vous.
Merci Martine de nous faite partager ces instants de bonheur.
Amitiés à vous
Jean Michel


Martine, Pèlerine et Citoyenne du Monde 12/02/2010 12:17


et merci Jean-Michel pour ce commentaire si gentil qui me fait rosir les joues... c'est avec grand plaisir que je partage ces instants de ma vie qui sont comme
des balises pour me rappeler, quand le moral n'est pas au beau fixe, que peut-être j'aurais parfois fait quelques choses de bien dans ma vie... merci


teresa 08/02/2010 13:43



Comme toujours vous parlez avec le coeur et c'est le coeur qui entend et reçoit une telle chaleur qu'elle est impossible à garder pour soi, il faut obligatoirement la redistribuer aux
autres.  Mon fils italo-espagnol a épousé une belgo-chinoise qui avait déjà eu un enfant avec un africain, ensuite ils ont eu un enfant italo-hispano-belgo-chinois.... je dois être
honnête et avouer qu'au début j'ai eu un peu de mal à cause du regard des autres mais j'avais tort et aujourd'hui je suis très fière de ma petite famille du Monde car effectivement la seule chose
qui nous unit c'est l'amour!
Merci encore Martine pour tout ce que vous partagez. Je vous embrasse.



Martine, Pèlerine et Citoyenne du Monde 12/02/2010 12:30


Le "pédigré" de votre famille m'a fait à la fois sourire et réchauffé le coeur. C'est beau une famille toute en couleurs !!! et surtout le brassage, la
multinationalité, nous enrichit et nous oblige à un autre regard, plus ouvert, plus universel...
moi aussi Teresa je vous embrasse.


The white sister 08/02/2010 11:59


"Black and whites sister's".

L'une aime le jour, l'autre aime la nuit.
L'une vie dans ses bouquins, l'autre vie dans les nuages.
L'une parle peu, l'autre rêve de parler au monde entier. 

Leurs points communs? Elles se battent ensemble, contres tous, elle s'aiment et ont des parents formidables. 



 


Martine, Pèlerine et Citoyenne du Monde 08/02/2010 12:19


Quelle surprise de voir ce gentil commentaire directement en provenance de Picardie ! Merci ma chérie d'être venue faire un petit tour dans mon jardin pas très
secret... C'est bien comme ça que je vous vois, toi et ta soeur. Tu as brossé un joli tableau de vos différences et de ce qui vous rapproche, je suis fière de vous deux, fière de toi... et je vous
aime plus que tout !