Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Campo Stellae (Le champ des Etoiles)
  • Campo Stellae (Le champ des Etoiles)
  • : Je suis Pèlerine et Citoyenne d'un monde que je parcours en tous sens depuis des années. Par mes récits, croquis ou aquarelles, fictions, photos, carnets de voyages, je laisse ici quelques traces des mondes réels ou imaginaires que je traverse...
  • Contact

Vers Compostelle

Pour tout savoir sur
le Chemin de COMPOSTELLE,
cliquez sur le bouton :

 

 



pour suivre mon cheminement,
par le "CAMINO FRANCES" 
jour après jour,
choisissez les étapes
dans la liste ci-dessous :

Le 1er jour :
Monfort/Habas
Le 2ème jour :
Habas/Sauveterre
Le 3ème jour :
Sauveterre/ Saint-Palais
Le 4ème jour :
Saint-Palais/Ostabat
Le 5ème jour :
Ostabat
Le 6ème jour :
Ostabat/Bussunarits
Le 7ème jour :
Bussunarits/St-J-Pied-de-Port
Le 8ème jour :
St-Jean-Pied-de-Port/Hunto
Le 9ème jour :
Hunto/Roncevaux
Le10ème :
Roncesvalles/Viscaret
Le 11ème jour :
Viscaret/Zubiri
Le 12ème jour :
Zubiri/Pamplona
Le 13ème jour :
Pamplona/Uterga
Le 14ème jour :
Uterga/Lorca
Le 15ème jour :
Lorca/Estella
Le 16ème jour :
Estella/Villamayor
Le 17ème jour :
Villamayor/Los Arcos
Le 18ème jour :
Los Arcos/Viana
Le 19ème jour :
Viana/Navarrete
Le 20ème jour :
Navarrete/Najera
Le 21ème jour :
Najera/Santo Domingo
Le 22ème jour :
Santo Domingo/Belorado
Le 23ème jour :
Belorado/S-Juan-de-Ortega
Le 24ème jour :
S-Juan-de-Ortega/Burgos
Le 25ème jour :
Burgos/Hornillos
Le 26ème jour :
Hornillos/Castrojeriz
Le 27ème jour :
Castrojeriz/Boadilla
Le 28ème jour :
Boadilla/Carrion
Le 29ème jour :
Carrion/Calzadilla de la C.
Le 30ème jour :
Calzadilla/Sahagun
Le 31ème jour :
Sahagun/Calzadilla de los H.
Le 32ème jour :
Calzadilla/Mansillas
Le 33ème jour :
Mansillas/Leon
Le 34ème jour :
Leon/Villar de Mazarife
Le 35ème jour :
Villar de M./Hospital de Orbigo
Le 36ème jour :
Hospital de Orbigo
Le 37ème jour :
Hospital de Orbigo/Astorga
Le 38ème jour :
Astorga/Rabanal
Le 39ème jour :
Rabanal/Riego de Ambros
Le 40ème jour :
Riego/Cacabellos
Le 41ème jour :
Cacabellos/Vega de Valcarce
Le 42ème jour :
Vega/Hospital da Condesa
Le 43ème jour :
Hospital da Condesa/Triacastela
Le 44ème jour :
Triacastela/Sarria
Le 45ème jour :
Sarria/Portomarin
Le 46ème jour :
Portomarin/Palas de Rei
Le 47ème jour :
Palas de Rei/Ribadiso de Baixa
Le 48ème jour :
Ribadiso de Baixa/Santa Irene
Le 49ème jour :
Santa Irene/Santiago
Le 49ème jour (suite) :
Santiago de Compostelle
Le 50ème jour :
SANTIAGO DE COMPOSTELLA
Le 51ème jour :
Santiago/Negrera
Le 52ème jour :
Negrera/Olveiroa
Le 53ème jour :
Olveiroa/Finisterra

 

Et vous ?? d'où venez-vous ??

 

Locations of visitors to this page

 
Vers Compostelle
par la voie d'Arles
 

(récit à venir...) 

Vers Compostelle
par le "CAMINO DEL NORTE"

 (récit à venir...)  


Découvrez Dominique Bouvier!

Recherche

Les Mousquetaires de l'Art

Archives

7 décembre 2009 1 07 /12 /décembre /2009 11:42

Depuis quelques semaines j'ai les plus grandes difficultés à publier des articles dans mon blog... L'informatique c'est bien quand ça marche !

Mais je ne voulais pas rompre avec ce qui est devenu depuis 3 ans un "petit évènement" traditionnel : la publication de mon Calendrier de l'Avent...

Oui je sais, nous sommes déjà le 7 décembre ... mais vous n'en profiterez que mieux puisque vous aurez 2 ou 3 surprises par jour jusqu'à ce que j'aie rattrapé ce retard !

Cette année, compte-tenu des difficultés que je rencontre... j'ai décidé d'innover tout en restant dans l'esprit du Chemin (vers Saint-Jacques de Compostelle) donc, vous saurez tout sur "La Coquille Saint-Jacques", puisque cela restera jusqu'au 31 décembre le thème de mon Calendrier de l'Avent 2009 !



Oui je sais... c'est la crise,
oui je sais Noël est avant tout une fête de recueillement religieux,
oui je sais trop de "ripailles" c'est dérangeant au regard de ceux qui ont faim,

mais j'ai voulu, quand même, donner à cet espace qui est le mien, un peu de légèreté dans ce monde trop dur...

parce que malgré tout Noël et le Jour de l'An sont aussi synonymes de réjouissance païenne, j'ai donc pioché dans mes recettes et celles des autres pour vous faire découvrir tous les accommodements possibles de la fameuse coquille et vous trouverez aussi, au hasard des petits vignettes et des bonus, des histoires ou des infos toujours en rapport avec celle-ci
.

Partager cet article

Repost 0
Published by Martine, Pèlerine et Citoyenne du Monde - dans Au jour le jour...
commenter cet article

commentaires

Francky & Jojo 06/01/2010 08:10


Coucou Martine !
Justement, j'ajouterais aussi que les aléas de la vie n'épargent personne alors il faut profiter des rares bons moments dont les fêtes de fin d'année ;)
Celui qui peut faire plus, nul ne le retient ^_^
C'est vrai que ton blog rame un peu surtout au niveau des images ...que passa ?!
Toujours est-il, on passe te souhaiter plein de bonnes choses pour la nouvelle année avec toute notre affection ♥
Gros bisous @+


Martine, Pèlerine et Citoyenne du Monde 20/01/2010 10:31


Merci Francky, merci Jojo !

parmi les bonnes surprises de 2010 (dont votre passage sur mon blog !) il en est une que j'apprécie particulièrement : je peux enfin me servir convenablement de mon ordinateur. Je lui ai fait faire
une petite toilette (formatage total !) et une réinstallation complète. Euréka ! ça marche à nouveau (de vilains "trojans" me l'avaient vérolé complètement, malgré l'installation d'une sécurité que
je croyais inviolable...).
J'espère que pour les lecteurs il y aura aussi amélioration. Si tu remarques quelque chose n'hésite pas à me le dire...
Je te souhaite aussi le meilleur pour toi et pour Jojo ! Tu as raison Francky, les aléas de la vie n'épargnent personne, alors : profitons en !!!!
Bises affectueuses à tous les deux
Martine


Ptitsa* 22/12/2009 19:08


C'est vrai que je t'avais emprunté ton idée sans même te le dire ! Je suis heureuse que tu aies eu plaisir à ouvrir mes surprises. Tiens, je vais à présent m'octroyer le même ! Et c'est parti pour
une tournée de furetage parmi les coquilles...


Martine, Pèlerine et Citoyenne du Monde 20/01/2010 10:46


faute avouée est "complètement" pardonnée... hélas cette année mon ordinateur m'a joué des tours pendables... Je n'ai pu compléter mon calendrier de l'avent comme j'aurais voulu. mais c'est
aujourd'hui réparé (après deux mois et demi de galère pour sortir 3 ou 4 articles seulement....). Je vais donc pouvoir enfin faire vivre mon blog.


Martine, la pelerine 10/12/2009 09:11


à l'attention de Maurice...
J'ai détruit votre dernier commentaire par erreur et j'ai détruit en même temps la longue réponse que je vous avais faite !!!
Pouvez-vous me renvoyer votre commentaire afin que j'y réponde à nouveau ?
Toutes mes excuses !


J F GrandsLieux! 09/12/2009 09:55


On est presque dans l'esprit du forum, là !
Puis-je répondre un peu à Maurice ? Ta question rejoint celle des céphalophores (il y a un article à ce sujet sur le blog de Martine).
Pour les gravures, la question est : comment représenter un pèlerin et surtout comment le différencier d'un voyageur ou d'un marcheur ordinaire ? Car tous les voyageurs sauf les très riches
(marchands, seigneurs) qui avaient un cheval ou, mieux, une escorte, allaient pedibus cum jambis.
Que ce soit vitrail, statue, peinture ou enluminure, il fallait les montrer avec, en plus du bourdon, de la gourde (en fait une calebasse, eh oui) et de la besace que tout chemineau utilisait, les
attributs de ceux qui revenaient de saint Jacques : la coquille saint jacques, petite au chapeau, grande au manteau.
Le graveur ne se demandait pas s'il représentait un pèlerin qui allait ou un pèlerin qui rentrait.
Au plan historique, ce serait intéresant de savoir à partir de quelle époque les "allants" ont commencé à arborer une coquille. Peut-être plus tôt qu'on le croit, sachant que l'on trouve des
coquilles saint jacques sur la côte normande aussi et qu'il y avait  (et il y a toujours) avantage à passer pour un pèlerin plutôt que pour un vagabond.


Martine, Pèlerine et Citoyenne du Monde 09/12/2009 10:02



Ta réponse à Maurice, Jean-François, est tout à fait circonstanciée... Une des prochaines vignettes du calendrier de l'Avent sera entièrement consacrée à la
symbolique de la coquille. Merci d'avoir donné à tous des indications complémentaires...
Comme tu le dis aussi, il serait intéressant de savoir à quel moment les pèlerins sont partis AVEC la coquille... je vais explorer mes sources !
Bises
ps- ce calendrier de l'avent me donne finalement suffisamment de travail pour me remplir l'esprit et oublier les "soucis"... merci St Jacques !


Maurice 09/12/2009 07:55



C'est bien ce que je pensais, MAIS il y a des gravures anciennes sur lesquelles nous voyons des pèlerins avec cette coquille lors du pèlerinage.


Ils étaient donc en fin de pèlerinage  


 


Merci pour ton blogue qui redonne espoir.





 






Martine, Pèlerine et Citoyenne du Monde 09/12/2009 09:50


Merci pour cette visite amicale Maurice... La coquille qui, dans l'Antiquité était déjà symbole de "naissance" ou de "renaissance" n'a été attribuée au pèlerin
qu'au moyen-âge, elle avait déjà sa propre signification (voir sur mon calendrier de l'avent un article prochain qui dira tout...). Maintenant il suffit que l'on dessine une coquille sur un
personnage pour l'identifier tout de suite à un pèlerin, qu'il en soit ou non à son départ ou à son retour. C'est la symbolisation de l'iconographie du pèlerinage...
Aujourd'hui, épingler sa coquille annonce la couleur. Et je trouve ça plutôt bien, ça permet, même au départ de son chemin, de se déclarer pèlerin...
amitiés jacquaires Maurice,

Martine