Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Campo Stellae (Le champ des Etoiles)
  • Campo Stellae (Le champ des Etoiles)
  • : Je suis Pèlerine et Citoyenne d'un monde que je parcours en tous sens depuis des années. Par mes récits, croquis ou aquarelles, fictions, photos, carnets de voyages, je laisse ici quelques traces des mondes réels ou imaginaires que je traverse...
  • Contact

Vers Compostelle

Pour tout savoir sur
le Chemin de COMPOSTELLE,
cliquez sur le bouton :

 

 



pour suivre mon cheminement,
par le "CAMINO FRANCES" 
jour après jour,
choisissez les étapes
dans la liste ci-dessous :

Le 1er jour :
Monfort/Habas
Le 2ème jour :
Habas/Sauveterre
Le 3ème jour :
Sauveterre/ Saint-Palais
Le 4ème jour :
Saint-Palais/Ostabat
Le 5ème jour :
Ostabat
Le 6ème jour :
Ostabat/Bussunarits
Le 7ème jour :
Bussunarits/St-J-Pied-de-Port
Le 8ème jour :
St-Jean-Pied-de-Port/Hunto
Le 9ème jour :
Hunto/Roncevaux
Le10ème :
Roncesvalles/Viscaret
Le 11ème jour :
Viscaret/Zubiri
Le 12ème jour :
Zubiri/Pamplona
Le 13ème jour :
Pamplona/Uterga
Le 14ème jour :
Uterga/Lorca
Le 15ème jour :
Lorca/Estella
Le 16ème jour :
Estella/Villamayor
Le 17ème jour :
Villamayor/Los Arcos
Le 18ème jour :
Los Arcos/Viana
Le 19ème jour :
Viana/Navarrete
Le 20ème jour :
Navarrete/Najera
Le 21ème jour :
Najera/Santo Domingo
Le 22ème jour :
Santo Domingo/Belorado
Le 23ème jour :
Belorado/S-Juan-de-Ortega
Le 24ème jour :
S-Juan-de-Ortega/Burgos
Le 25ème jour :
Burgos/Hornillos
Le 26ème jour :
Hornillos/Castrojeriz
Le 27ème jour :
Castrojeriz/Boadilla
Le 28ème jour :
Boadilla/Carrion
Le 29ème jour :
Carrion/Calzadilla de la C.
Le 30ème jour :
Calzadilla/Sahagun
Le 31ème jour :
Sahagun/Calzadilla de los H.
Le 32ème jour :
Calzadilla/Mansillas
Le 33ème jour :
Mansillas/Leon
Le 34ème jour :
Leon/Villar de Mazarife
Le 35ème jour :
Villar de M./Hospital de Orbigo
Le 36ème jour :
Hospital de Orbigo
Le 37ème jour :
Hospital de Orbigo/Astorga
Le 38ème jour :
Astorga/Rabanal
Le 39ème jour :
Rabanal/Riego de Ambros
Le 40ème jour :
Riego/Cacabellos
Le 41ème jour :
Cacabellos/Vega de Valcarce
Le 42ème jour :
Vega/Hospital da Condesa
Le 43ème jour :
Hospital da Condesa/Triacastela
Le 44ème jour :
Triacastela/Sarria
Le 45ème jour :
Sarria/Portomarin
Le 46ème jour :
Portomarin/Palas de Rei
Le 47ème jour :
Palas de Rei/Ribadiso de Baixa
Le 48ème jour :
Ribadiso de Baixa/Santa Irene
Le 49ème jour :
Santa Irene/Santiago
Le 49ème jour (suite) :
Santiago de Compostelle
Le 50ème jour :
SANTIAGO DE COMPOSTELLA
Le 51ème jour :
Santiago/Negrera
Le 52ème jour :
Negrera/Olveiroa
Le 53ème jour :
Olveiroa/Finisterra

 

Et vous ?? d'où venez-vous ??

 

Locations of visitors to this page

 
Vers Compostelle
par la voie d'Arles
 

(récit à venir...) 

Vers Compostelle
par le "CAMINO DEL NORTE"

 (récit à venir...)  


Découvrez Dominique Bouvier!

Recherche

Les Mousquetaires de l'Art

Archives

9 décembre 2008 2 09 /12 /décembre /2008 13:57

Lire le début de l'histoire : ici, et ...

Cette fois, ils vont ensemble à la pouponnière. Elle s'est faite belle, elle porte son blouson. Lui aussi. Il fait très froid. De sa poche sort un bruit : « gling ! gling ! Ils sourient.

 

Porte de la pouponnière... sonnez... lumière verte... entrez.

 

Le petit est là, prêt. Quand il voit ses parents, il court, il serre sa maman. Elle lui dit d'embrasser son papa. Il lui a apporté quelque chose : « gling ! gling ! » Le petit ouvre le paquet. Dedans, un gros bouton et 2 clefs.

 

  • - «Le bouton c'est le «pass». Tu le fait passer sur l'aimant de la porte d'entrée. Ca fait «clic» et tu peux entrer. La grande clef ouvre la serrure d'en haut, la petite clef celle d'en bas.»

 

Le petit serre les clefs dans sa main. Il regard l'animatrice de la pouponnière et lui dit :

 

- « Je ne reviens plus... au revoir ! »

 

Pour aller dans leur logement, gagné après 4 ans d'errance, ont-ils marché ? Ont-ils couru ? En tout cas, ils sont allés vite. La mère a soulevé le petit pour qu'il puisse faire passer  le « pass » sur l'aimant. Une fois dans l'appartement, le gamin court tout droit au fond du couloir. C'est sa chambre, il le devine car devant la fenêtre une tortue pend au bout d'un fil. Le soleil tape dessus, des éclats de lumière courent partout. La maman l'appelle :

 

  • - «Viens voir ce que papa a préparé pour toi.»

 

Sur la table, à côté de la télé, il y a un carton découpé comme un tunnel, avec cinq frisottons pour les cinq branches de l'étoile. A l'intérieur, des Playmobil. Devant, un homme, à ses côtés, une femme. Près d'eux, un dinosaure et un tyrannosaure. Tous sont en demi-cercle autour d'une toute petite voiture : une Ford Fiesta miniature. Dedans, un petit bout d'ouate et une amande. Et sur l'amande, elle a dessiné deux yeux fermés et une petite bouche rouge qui semble sourire.

 

C'est le quatrième Noël de leur petit !

 

Ceci n'est pas un conte.

 

C'est la vie déconcertante d'une famille de la région parisienne. Danielle, volontaire permanente de l'Equipe ATD Quart Monde, la connaît très bien. Avec son équipe, elle la soutient dans le logement de promotion familiale d'ATD Quart Monde où elle a été accueillie. Les clients de l'hypermarché qui ont trouvé les gestes autour de cette naissance..., l'agent de sécurité, le personnel de la pouponnière... sont chacun de nous qui voulons nous laisser bousculer, interroger par les très pauvres.

 

Dans cette période d'incertitudes, l'urgence n'est-elle pas de retrouver une manière de vivre ensemble qui renforce notre humanité commune ?

 

Très joyeuses fêtes !

Si cette histoire vous a ému, si vous aussi vous voulez faire un petit quelque chose
cliquez ici : ATD QUART MONDE et laissez vous guider !

Partager cet article

Repost 0
Published by Martine, Pèlerine et Citoyenne du Monde - dans Fiction - Souvenirs récents - souvenirs d'antan
commenter cet article

commentaires

Maurice 20/12/2008 07:29

Merci pour ce conte !Cela m'a fait rèver UN PEU.Bonnes fêtes.

Martine, Pèlerine et Citoyenne du Monde 26/12/2008 16:40


Merci Maurice, de ton passage, de ton commentaire et je suis ravie de t'avoir fait rêver, même UN PEU !