Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Campo Stellae (Le champ des Etoiles)
  • Campo Stellae (Le champ des Etoiles)
  • : Je suis Pèlerine et Citoyenne d'un monde que je parcours en tous sens depuis des années. Par mes récits, croquis ou aquarelles, fictions, photos, carnets de voyages, je laisse ici quelques traces des mondes réels ou imaginaires que je traverse...
  • Contact

Vers Compostelle

Pour tout savoir sur
le Chemin de COMPOSTELLE,
cliquez sur le bouton :

 

 



pour suivre mon cheminement,
par le "CAMINO FRANCES" 
jour après jour,
choisissez les étapes
dans la liste ci-dessous :

Le 1er jour :
Monfort/Habas
Le 2ème jour :
Habas/Sauveterre
Le 3ème jour :
Sauveterre/ Saint-Palais
Le 4ème jour :
Saint-Palais/Ostabat
Le 5ème jour :
Ostabat
Le 6ème jour :
Ostabat/Bussunarits
Le 7ème jour :
Bussunarits/St-J-Pied-de-Port
Le 8ème jour :
St-Jean-Pied-de-Port/Hunto
Le 9ème jour :
Hunto/Roncevaux
Le10ème :
Roncesvalles/Viscaret
Le 11ème jour :
Viscaret/Zubiri
Le 12ème jour :
Zubiri/Pamplona
Le 13ème jour :
Pamplona/Uterga
Le 14ème jour :
Uterga/Lorca
Le 15ème jour :
Lorca/Estella
Le 16ème jour :
Estella/Villamayor
Le 17ème jour :
Villamayor/Los Arcos
Le 18ème jour :
Los Arcos/Viana
Le 19ème jour :
Viana/Navarrete
Le 20ème jour :
Navarrete/Najera
Le 21ème jour :
Najera/Santo Domingo
Le 22ème jour :
Santo Domingo/Belorado
Le 23ème jour :
Belorado/S-Juan-de-Ortega
Le 24ème jour :
S-Juan-de-Ortega/Burgos
Le 25ème jour :
Burgos/Hornillos
Le 26ème jour :
Hornillos/Castrojeriz
Le 27ème jour :
Castrojeriz/Boadilla
Le 28ème jour :
Boadilla/Carrion
Le 29ème jour :
Carrion/Calzadilla de la C.
Le 30ème jour :
Calzadilla/Sahagun
Le 31ème jour :
Sahagun/Calzadilla de los H.
Le 32ème jour :
Calzadilla/Mansillas
Le 33ème jour :
Mansillas/Leon
Le 34ème jour :
Leon/Villar de Mazarife
Le 35ème jour :
Villar de M./Hospital de Orbigo
Le 36ème jour :
Hospital de Orbigo
Le 37ème jour :
Hospital de Orbigo/Astorga
Le 38ème jour :
Astorga/Rabanal
Le 39ème jour :
Rabanal/Riego de Ambros
Le 40ème jour :
Riego/Cacabellos
Le 41ème jour :
Cacabellos/Vega de Valcarce
Le 42ème jour :
Vega/Hospital da Condesa
Le 43ème jour :
Hospital da Condesa/Triacastela
Le 44ème jour :
Triacastela/Sarria
Le 45ème jour :
Sarria/Portomarin
Le 46ème jour :
Portomarin/Palas de Rei
Le 47ème jour :
Palas de Rei/Ribadiso de Baixa
Le 48ème jour :
Ribadiso de Baixa/Santa Irene
Le 49ème jour :
Santa Irene/Santiago
Le 49ème jour (suite) :
Santiago de Compostelle
Le 50ème jour :
SANTIAGO DE COMPOSTELLA
Le 51ème jour :
Santiago/Negrera
Le 52ème jour :
Negrera/Olveiroa
Le 53ème jour :
Olveiroa/Finisterra

 

Et vous ?? d'où venez-vous ??

 

Locations of visitors to this page

 
Vers Compostelle
par la voie d'Arles
 

(récit à venir...) 

Vers Compostelle
par le "CAMINO DEL NORTE"

 (récit à venir...)  


Découvrez Dominique Bouvier!

Recherche

Les Mousquetaires de l'Art

Archives

3 décembre 2008 3 03 /12 /décembre /2008 10:29

Lire le début de l'histoire ici

Chaque fois qu'ils passent devant le supermarché, ils vont dire bonjour à l'agent de sécurité. Il est leur ami, il aime voir le petit. Aujourd'hui, il le trouve bien rouge. Il pose une main sur son front :

 

  • - «Oh qu'il est chaud!»
  • - « Mais c'est normal, les petits ça a toujurs un peu de température, les fesses irritées, ou bien il y a les dents..., un coup de froid...»

 

L'agent pose à nouveau sa main :

 

  • - «Non, il est vraiment chaud. Il faut aller à l'hôpital.»

 

Elle, elle explique qu'il ne peut pas aller à l'hôpital. Comme ils n'ont pas d'adresse, c'est sûr, le petit sera placé dans une pouponnière et ils ne pourront plus s'en occuper.

 

Son compagnon lui dit calmement que leur demande de logement va passer au-dessus de la pile à cause du petit et que très vite ils auront un appartement.

 

Rassurée devant tant d'espoir, elle acquiesce. Ils vont à l'hôpital. Le petit a bien été soigné... puis placé dans une pouponnière.

 

Leur jour de visite c'est le mercredi. Ce mercredi là, elle a pris le cadeau qu'elle a tant préparé. C'est un petit canard, il se remet tout seul debout quand on le fait tomber. C'est sûr, ça va le faire rire !

 

Quand elle va à la pouponnière, elle marche très vite. Sur la porte, il est indiqué : « Sonnez ici puis Attendre que la lumière verte s'allume, puis Entrez. » Elle, elle va toujours voir la réceptionniste, lui demande comment elle va. Elle lui dit son nom et celui du petit. Puis elle demande si elle peut monter. Mais aujourd'hui, la réceptionniste lui dit :

 

  • - «Pas maintenant... le petit dort encore.»
  • - «Mais c'est la veille de Noël...»
  • - «Asseyez-vous et attendez un peu...»
  • - «Mais c'est la fête de mon petit, je pourrais m'asseoir à côté de lui et attendre son réveil...»

 

Elle attend. Au bout d'un moment on lui dit de monter, elle monte, doucement.

 

Voilà le petit. Il attrape le bras de sa mère, se blottit contre elle. Il faut le changer, alors elle demande une couche à l'infirmière qui la lui apporte de suite. L'infirmière la regarde faire, c'est son travail de s'assurer que tout va bien. Mais d'être ainsi regardée, la maman perd ses moyens, elle fait vite, donne le cadeau de Noël au petit. Il rit...


C'est son second Noël...

(A SUIVRE)

la suite le 6 décembre sur le calendrier de l'Avent !

Partager cet article

Repost 0
Published by Martine, Pèlerine et Citoyenne du Monde - dans Fiction - Souvenirs récents - souvenirs d'antan
commenter cet article

commentaires

Roland Ivy 04/12/2008 21:41

Le temps passe trop vite un peu comme dans la vraie vie. Tu ne trouves pas ?

Martine, Pèlerine et Citoyenne du Monde 26/12/2008 16:53


oui et pourtant, parfois, on voudrait qu'il s'arrête un peu, ou même que le temps fasse marche arrière, qu'on arrive à bloquer les aiguilles, que certaines choses
n'arrivent pas, ...
on voudrait aussi parfois, n'être plus dans la vraie vie !