Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Campo Stellae (Le champ des Etoiles)
  • Campo Stellae (Le champ des Etoiles)
  • : Je suis Pèlerine et Citoyenne d'un monde que je parcours en tous sens depuis des années. Par mes récits, croquis ou aquarelles, fictions, photos, carnets de voyages, je laisse ici quelques traces des mondes réels ou imaginaires que je traverse...
  • Contact

Vers Compostelle

Pour tout savoir sur
le Chemin de COMPOSTELLE,
cliquez sur le bouton :

 

 



pour suivre mon cheminement,
par le "CAMINO FRANCES" 
jour après jour,
choisissez les étapes
dans la liste ci-dessous :

Le 1er jour :
Monfort/Habas
Le 2ème jour :
Habas/Sauveterre
Le 3ème jour :
Sauveterre/ Saint-Palais
Le 4ème jour :
Saint-Palais/Ostabat
Le 5ème jour :
Ostabat
Le 6ème jour :
Ostabat/Bussunarits
Le 7ème jour :
Bussunarits/St-J-Pied-de-Port
Le 8ème jour :
St-Jean-Pied-de-Port/Hunto
Le 9ème jour :
Hunto/Roncevaux
Le10ème :
Roncesvalles/Viscaret
Le 11ème jour :
Viscaret/Zubiri
Le 12ème jour :
Zubiri/Pamplona
Le 13ème jour :
Pamplona/Uterga
Le 14ème jour :
Uterga/Lorca
Le 15ème jour :
Lorca/Estella
Le 16ème jour :
Estella/Villamayor
Le 17ème jour :
Villamayor/Los Arcos
Le 18ème jour :
Los Arcos/Viana
Le 19ème jour :
Viana/Navarrete
Le 20ème jour :
Navarrete/Najera
Le 21ème jour :
Najera/Santo Domingo
Le 22ème jour :
Santo Domingo/Belorado
Le 23ème jour :
Belorado/S-Juan-de-Ortega
Le 24ème jour :
S-Juan-de-Ortega/Burgos
Le 25ème jour :
Burgos/Hornillos
Le 26ème jour :
Hornillos/Castrojeriz
Le 27ème jour :
Castrojeriz/Boadilla
Le 28ème jour :
Boadilla/Carrion
Le 29ème jour :
Carrion/Calzadilla de la C.
Le 30ème jour :
Calzadilla/Sahagun
Le 31ème jour :
Sahagun/Calzadilla de los H.
Le 32ème jour :
Calzadilla/Mansillas
Le 33ème jour :
Mansillas/Leon
Le 34ème jour :
Leon/Villar de Mazarife
Le 35ème jour :
Villar de M./Hospital de Orbigo
Le 36ème jour :
Hospital de Orbigo
Le 37ème jour :
Hospital de Orbigo/Astorga
Le 38ème jour :
Astorga/Rabanal
Le 39ème jour :
Rabanal/Riego de Ambros
Le 40ème jour :
Riego/Cacabellos
Le 41ème jour :
Cacabellos/Vega de Valcarce
Le 42ème jour :
Vega/Hospital da Condesa
Le 43ème jour :
Hospital da Condesa/Triacastela
Le 44ème jour :
Triacastela/Sarria
Le 45ème jour :
Sarria/Portomarin
Le 46ème jour :
Portomarin/Palas de Rei
Le 47ème jour :
Palas de Rei/Ribadiso de Baixa
Le 48ème jour :
Ribadiso de Baixa/Santa Irene
Le 49ème jour :
Santa Irene/Santiago
Le 49ème jour (suite) :
Santiago de Compostelle
Le 50ème jour :
SANTIAGO DE COMPOSTELLA
Le 51ème jour :
Santiago/Negrera
Le 52ème jour :
Negrera/Olveiroa
Le 53ème jour :
Olveiroa/Finisterra

 

Et vous ?? d'où venez-vous ??

 

Locations of visitors to this page

 
Vers Compostelle
par la voie d'Arles
 

(récit à venir...) 

Vers Compostelle
par le "CAMINO DEL NORTE"

 (récit à venir...)  


Découvrez Dominique Bouvier!

Recherche

Les Mousquetaires de l'Art

Archives

16 janvier 2008 3 16 /01 /janvier /2008 12:51

Entendus au détour d'une conversation, quelques mots que j'avais retenus comme ils avaient été prononcés et qui m'avaient semblés si justes...

" Ne demande jamais ton chemin à quelqu'un qui le connaît, tu pourrais ne jamais t'égarer..."

Cela semblait trop beau pour une pas être la citation d'un auteur connu. J'en ai donc cherché l'origine. Les termes originaux en été légèrement éloignés, mais pas le sens... encore que leur adaptation me plaise davantage que la citation originale...

Mais rendons à César...

L'auteure en est : [ Simone Bernard-Dupré ] - Extrait de Mélopée africaine

et la phrase originale est celle-ci :


«Ne demande jamais ton chemin à celui qui sait. Tu pourrais ne pas te perdre ! »

Partager cet article

Repost 0
Published by Martine, Pèlerine et Citoyenne du Monde - dans Compostelle
commenter cet article

commentaires

Stern 01/03/2008 15:39

Magnifique citation. Je suis bien d'accord avec toi! La première est bien mieux..."Ne demande jamais ton chemin à quelqu'un qui le connaît, tu pourrais ne jamais t'égarer..."C'est tellement vrai, tellement magnifique!

Martine, Pèlerine et Citoyenne du Monde 01/03/2008 20:03

Oui, j'aime vraiment beaucoup cette jolie phrase et je regrette bien de ne pas en être moi-même l'auteur... elle est tellement vraie et elle débouche sur tant d'autres chemins et tant d'autres plaisirs de découvertes !

Ptitsa 04/02/2008 16:17

"Je ne cesse de faire reculer la mort à force de vivre, de souffrir, de me tromper, de risquer, de donner et de perdre". (Anaïs NIN).

Martine, Pèlerine et Citoyenne du Monde 22/02/2008 11:29

Oui parce que tout cela c'est vivre...

Valentine :0056: 20/01/2008 23:14

Se perdre... mais surtout : en avoir le temps, pouvoir en prendre le temps... De toutes façons, en termes allégoriques, on ne fait que cela sur la terre : se perdre. Où allons-nous vraiment ? Nous l'ignorons ; la vie est une longue errance. Alors celui qui croit savoir sait-il vraiment ?

Martine, Pèlerine et Citoyenne du Monde 23/01/2008 21:41

Croire que l'on sait pour se rassurer... Une longue errance, oui

Mahina 20/01/2008 22:03

Et se perdre.... cela peut-etre si bien.... pour voir d'autres choses, que la nature nous réserve, de non établi, non écrit.... Tout à découvrir!Bisous

Martine, Pèlerine et Citoyenne du Monde 23/01/2008 21:40

J'ai toujours aimé prendre les chemins de traverse... me perdre volontairement pour avoir justement l'impression de découvrir des endroits ignorés... l'aventure...

Jean François FEJOZ 18/01/2008 22:35

Coucou ! Avoir besoin de se perdre, c'est plutôt pour ceux qui sont sur les rails, les bien cadrés, les amis de la routine. Comme je ne me sens pas dans la liste, permets moi de te demander un renseignement : Quel guide pour l'Espagne recommandes-tu ? pour les Landes, je suis bien équipé, hé hé , mais en Espagne, nada ! si tu l'as mentionné dans ton blog, dis-moi simplement à quelle journée stp.Bises, J FPS je viens de te lire sur le blog de Louise, la canadienne...rencontres...

Martine, Pèlerine et Citoyenne du Monde 23/01/2008 21:56

oui en effet, j'avais conseillé ce guide ici : http://www.campostellae.com/article-1755186.htmlà ton tour peux-tu me donner l'adresse du blog de Louise ?bisous